Connectez-vous à nous
Chomedey a connu 2 événements impliquant une arme à feu en moins de 24 heures, les 9 et 10 août. (Photo gracieuseté - GoogleMaps)

Faits divers

Bagarre et arme à feu près de l’Aztec

Près d’un an après avoir été le théâtre d’une tentative de meurtre, les abords de l’Aztec Supper Lounge, ont de nouveau connu un événement violent résultant en l’arrestation de trois individus après une imposante bagarre qui aurait impliqué une vingtaine de personnes, ainsi que le déploiement d’une arme de poing.

Il était 1h am, le mardi 10 août. Plusieurs personnes se trouvaient alors autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement situé sur le boulevard Curé-Labelle, tout juste au sud du boulevard du Souvenir.

Pour une raison encore inconnue, une rixe majeure aurait alors éclaté dans le stationnement jouxtant le bar.

Par la suite, un individu se serait présenté à pieds et aurait pointé une arme à feu vers des gens, avant de rebrousser chemin et prendre la fuite à bord d’un véhicule blanc de type Cadillac Escalade.

Soulignons que finalement, on sait qu’un  coup de feu a été tiré durant l’incident, faisant deux victimes, pendant que de nombreux appels étaient faits au 911 pour témoigner de ce qui venait de se dérouler.

N’empêche, des agents du Service de police de Laval ont vite repéré le véhicule suspect et l’ont intercepté à l’angle du boulevard Notre-Dame et de la 80e Avenue.

Trois personnes se trouvaient à bord du Cadillac et elles ont toutes été arrêtées pour être détenues et rencontrées par les enquêteurs du SPL.

Si l’on sait qu’une arme à feu a été retrouvée dans le véhicule, on ignorait toujours si des accusations allaient être portées envers l’un ou plusieurs des individus écroués dans la matinée du mardi 10 août.

Événement antérieur

Rappelons qu’un homme de 22 ans avait été atteint gravement par au moins un projectile dans la nuit du jeudi 27 août 2020, aux abords de l’Aztec Supper Lounge, après la fermeture de l’établissement.

La jeune victime s’était retrouvée en centre hospitalier sur le territoire montréalais, où l’on avait craint pour sa vie durant plusieurs heures.

Tel que le veut la règle, le personnel médical avait rapidement contacté le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) après avoir identifié la blessure par balle, qui avait selon toute vraisemblance touché ou effleuré un organe vital.

Sur place, des agents du SPVM avaient vite appris que l’agression armée dont avait été victime le jeune homme s’était produite quelque temps plus tôt sur l’île Jésus. Le Service de police de Laval avait été contacté pour prendre charge de l’affaire.

«Le jeune homme a subi une intervention chirurgicale d’urgence en raison de la gravité de ses blessures, précisait à l’époque Evelyne Boudreau, porte-parole de la police de Laval. L’opération a donné des résultats satisfaisants et son état est jugé stable. Il est actuellement en salle d’éveil.»

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page