Connectez-vous à nous

L’UPAC chargée de l’enquête de vérification

Actualités

L’UPAC chargée de l’enquête de vérification

Toute demande de certification d’autorisation présentée à l’Autorité des marchés financiers (AMF) est transmise à l’Unité permanente anti-corruption (UPAC) aux fins d’enquête. En collaboration avec la Sûreté du Québec, Revenu Québec, la Régie du bâtiment du Québec et la Commission de la construction du Québec, les policiers enquêteurs de l’UPAC effectuent les vérifications qu’elle juge nécessaires. À la lumière de celles-ci, une recommandation est donnée à l’AMF de délivrer ou pas un certificat de probité, attestant de l’intégrité de l’entreprise et de ses dirigeants, administrateurs et associés, selon le cas.

Commentaires

Seuil

La Loi sur l’intégrité en matière de contrats publics exige des entreprises envisageant soumissionner pour un contrat de travaux de construction de plus de 5 M$ qu’elles montrent patte blanche.

Au départ, en 2012, le gouvernement avait fixé à 40 M$ le seuil au-delà duquel certains contrats publics étaient soumis à la Loi sur l’intégrité.

Le 25 mars prochain, le comité exécutif de Ville de Laval adoptera une résolution à l’effet de demander à Québec d’abaisser ce seuil à 100 000 $ pour tous les contrats visant la municipalité de Laval.

Coûts

Lors du dépôt d’une demande d’autorisation, les entreprises doivent débourser des frais de 400 $ pour l’analyse de leur dossier et de 200 $ par personne ou entité faisant l’objet d’une vérification.

À double tranchant

Dans le cas où une entreprise se verrait refuser sa demande de certification, elle se retrouverait normalement inscrite au Registre des entreprises non admissibles (RENA) aux contrats publics, tel que le prévoit la Loi.

Actuellement, les entreprises qui s’en tiennent à des contrats dont la valeur est inférieure à 5 M$ n’ont pas à passer le test de probité.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page