Connectez-vous à nous

Des éloges pour des profs extraordinaires

lidl opening times today

Actualités

Des éloges pour des profs extraordinaires

TÉMOIGNAGES. Esther Sauro et Danielle Cossette sont des profs extraordinaires, qui ont fait la différence dans la vie de milliers d’élèves. Des pédagogues hors pair, qui rendent l’apprentissage amusant et stimulant et qui luttent à leur façon contre le décrochage scolaire.

Commentaires

Le Courrier Laval a rencontré quelques élèves qui se considèrent chanceux d’avoir eu sur leur passage ces deux professeurs d’exception. Ils conservent tous d’excellents souvenirs et auraient aimé que les deux enseignantes les suivent en sixième année.

Mia Lebeuf a adoré les nombreux projets mis en place. «Quand j’aurai 25 ans, je vais encore me rappeler l’Arbre de joie. C’est important de donner aux plus démunis.»

Olivier Marceau s’ennuie de Danielle. «Les deux profs nous ont donné le goût de faire du bénévolat. J’ai servi des repas aux démunis.»

Florence Mongeau a adoré voir l’évolution de la chenille en papillon en classe. «Tous les projets sont extras!»

Pour sa part, Jérôme Duval a été emballé par la pièce de théâtre où il personnifiait Galilée. Allumé, le jeune ne tarit pas d’éloges envers les deux professeures qui travaillent en équipe. «J’ai bien aimé aussi le voyage à Charlevoix où nous avons vu des oursins et des étoiles de mer», raconte-t-il les yeux brillants.

La chanceuse

Il envie Julia Simoneau qui se retrouve dans la classe de Danielle en cinquième année. Julia adore participer aux projets, notamment l’Arbre de joie où elle personnifie un lutin depuis qu’elle a trois ans.

Elle souhaite avoir la pièce de théâtre et à un voyage dans Charlevoix. «Tout dépendra, car nous avons beaucoup de tannants dans la classe. J’espère que ce ne sera pas compromis», insiste-t-elle.

Le 30 septembre, Julia a visité un site d’enfouissement avec ses collègues de classe. «L’environnement, c’est important. Il faut arrêter de jeter nos bouteilles d’eau en plastique. Ce projet nous incitera à faire du recyclage et compostage.»

Esther Sauro porte un bijou que lui a offert un de ses élèves dans lequel il y a un petit mot: Tu es la meilleure prof, signé Nathan avec trois bisous. «Voilà ma paie de bénévole», conclut-elle.

Lire aussi:

Esther Sauro et Danielle Cossette transmettent leur passion

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page