Connectez-vous à nous
Sandra Desmeules, élue du district Concorde—Bois-de-Boulogne. (Photo gracieuseté)

Élections municipales

Sandra Desmeules sollicitera un 3e mandat

Conseillère municipale de Concorde—Bois-de-Boulogne depuis 2013, Sandra Desmeules sollicitera un renouvellement de mandat en novembre prochain.

Exception faite de son collègue et nouveau chef Stéphane Boyer, qui briguera la mairie, Mme Desmeules devient ainsi la première des élus sortants du Mouvement lavallois à confirmer ses intentions en vue du scrutin du 7 novembre.

«Les années qui s’en viennent seront particulièrement stimulantes à Laval», a-t-elle déclaré le 21 avril en parlant de la relance économique, la transition écologique et la revitalisation des milieux de vie.

À cet égard, l’aménagement de parcs et d’espaces de vie dans son district sera sa priorité pour les quatre prochaines années, d’ajouter la conseillère.

Expérience

La direction du Mouvement lavallois la dépeint comme «l’une des grandes architectes de la revitalisation que connait le secteur Concorde depuis quelques années».

Au comité exécutif où elle siège pour une huitième année, Mme Desmeules est l’élue responsable de la sécurité publique, ce qui regroupe les services de police et de sécurité incendie, la sécurité civile et les mesures d’urgence.

«J’ai été aux premières loges pour apprécier la grande compétence de Sandra Desmeules, fait valoir l’actuel vice-président du comité exécutif et maire suppléant, Stéphane Boyer. Elle est non seulement une conseillère municipale déterminée, mais elle représente aussi une joueuse clé de notre administration des dernières années. Je suis très heureux de pouvoir compter sur son expérience au sein de notre équipe».

Titulaire d’une maîtrise à l’École des Sciences de la gestion de l’UQÀM, elle représente la Ville au sein du conseil d’administration d’Urgences-santé, de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Laval.

Rappelons que deux jours après que Marc Demers eut annoncé qu’il quitterait la vie publique au terme de son 2e mandat, Sandra Desmeules avait rapidement donner son appui à Stéphane Boyer pour qu’il lui succède à la chefferie du parti.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page