Connectez-vous à nous
lidl opening times today

Actualités

Parti Laval a déposé 42 avis de proposition en 3 ans

Le chef de Parti Laval et candidat à la mairie en 2021, Michel Trottier, a présenté un bilan des trois années qui se sont écoulées depuis que sa formation politique a été officiellement désignée opposition officielle à l’hôtel de ville, en 2017.

À 12 mois du prochain scrutin, on apprend que les élus ont déposé un total de 42 avis de propositions lors des séances mensuelles du conseil municipal.

Le dernier en date, qui sera débattu à l’assemblée du mardi 1er décembre, est à l’effet d’étendre à 24 heures le délai accordé aux citoyens pour transmettre par courriel leurs questions aux élus.

Actuellement, ceux qui souhaitent intervenir à la période de questions citoyennes lors d’une assemblée délibérante disposent d’une fenêtre de 45 minutes pour soumettre leurs questions au Service du greffe, à savoir entre 17h et 17h45 le jour de l’assemblée.

Cet amendement favoriserait «la participation aux séances du conseil» et «des réponses plus complètes» de la part des élus interpellés, estime le proposeur, Michel Trottier.

Par ailleurs, le cabinet de l’opposition évalue à «plusieurs centaines» les dossiers citoyens traités en trois ans.

Huit candidats confirmés

Le 12 novembre, le chef du parti confirmait un 8e candidat en vue des élections de 2021 avec le retour de Liane Dufour dans Sainte-Dorothée. En 2017, elle avait terminé 2e dans une course à 5, moins de 700 voix derrière Ray Khalil, réélu sous la bannière du Mouvement lavallois.

«Notre machine est en branle depuis plusieurs mois, les candidates et candidats sont mobilisés, les gens cognent de plus en plus souvent à notre porte parce qu’ils veulent s’impliquer de toute sorte de manière», déclarait par communiqué Michel Trottier, six jours plus tôt.

Cet engouement, il dit le ressentir depuis sa victoire à l’arrachée lors de la partielle dans Marc-Aurèle-Fortin, en novembre 2019.

«M. Larochelle [conseiller de Fabreville] et moi avons vraiment l’impression que l’offre politique de Parti Laval, fondée sur la proximité, l’environnement [et] l’importance des quartiers, vient rejoindre beaucoup de citoyennes et citoyens lavallois. On sent que les gens veulent voir du changement, qu’ils en ont assez du manque de transparence et du style de gestion de l’administration Demers», commentait M. Trottier.

Celui-ci estime sa formation comme la seule véritable alternative à l’administration en place, rappelant que trois des quatre élus d’Action Laval sont d’anciens conseillers du Mouvement lavallois – Équipe Marc Demers.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page