Connectez-vous à nous

Laval vit en plein eldorado

Actualités

Laval vit en plein eldorado

Ils étaient plus de 400 gens d’affaires réunis le 21 novembre pour la 4e édition du Forum immobilier de Laval, ce rendez-vous annuel permettant de faire le point sur les grands chantiers en cours et ceux projetés à brève échéance.

Le Forum immobilier a enregistré un record de participation, réunissant plus de 400 gens d’affaires au Château Royal. (Photo 2M.Media – Martin Deland)

Dans le périmètre du centre-ville, on y a annoncé des projets totalisant quelque 800 M$ parmi lesquels figurent le projet de six tours d’habitation du Central Parc, un hôtel de 300 chambres sous la bannière Times et une résidence pour personnes âgées du Groupe Maurice.

Cela porte les investissements publics et privés à plus de 2 G$ dans un rayon d’un kilomètre de la station de métro Montmorency, a fait valoir le maire Marc Demers en début de matinée.

Cartier et Concorde

La Ville vibre aussi au rythme du redéveloppement des zones voisinant avec les deux autres stations de métro.

La revitalisation du vieux Pont-Viau générera des investissements de centaines de millions de dollars à la faveur de 3000 nouveaux logements et d’une nouvelle trame commerciale de proximité, alors que la présente conversion de l’ancienne zone industrielle bordant la station intermodale de la Concorde favorise l’émergence d’un quartier urbain qui, à terme, totalisera 1500 logements.

Val-Martin

Quatrième projet en cours et non le moindre, la régénération des Immeubles Val-Martin, un des secteurs les plus défavorisés de l’île Jésus, verra pousser 1800 nouvelles habitations dont le tiers sera du logement social et abordable. «On triple la capacité d’accueil», a indiqué le maire, soulignant au passage la contribution financière des deux paliers de gouvernement supérieur.

S’il y avait un jour prolongement du métro à Laval, c’est ce secteur qui accueillerait la quatrième station, a-t-il évoqué, plus précisément dans l’axe des boulevards Notre-Dame et Curé-Labelle, à Chomedey.

Forte croissance

Le maire n’a pas manqué de souligner la vitalité du développement économique à Laval comme en témoigne une croissance de son produit intérieur brut (PIB) de 3,3 %.

Cette performance a d’ailleurs contribué à élever la région métropolitaine de Montréal au premier rang des grandes agglomérations canadiennes en matière de rendement économique.

Avec un PIB réel prévu de 2,9 % en 2018, le Grand Montréal se hisse pour la première fois au sommet du palmarès que le Conference Board du Canada dresse depuis 1987. L’ironie du sort a voulu que l’information soit diffusée la veille du Forum immobilier.

«En 2018, les dépenses en immobilisations du secteur privé ont connu une hausse de 31 % à Laval», a fait valoir M. Demers.

C’est précisément pour maintenir et accélérer ce rythme effréné que la Ville a procédé à plusieurs annonces, telles l’embauche de ressources supplémentaires, la revue de son processus d’attribution et la mise en place d’un permis entièrement numérique.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page