Connectez-vous à nous
Les pancartes de l’ex-candidate ont toutes été remplacées par celles du nouveau candidat dans Auteuil, Cédric Vaillancourt, affirme le chef de Laval citoyens, Michel Poissant. (Photos 2M.Media – Stéphane St-Amour)

Élections municipales

Trouvez l’erreur

Dans le district Auteuil, l’affichage électoral de Laval citoyens – Équipe Michel Poissant laissait croire jusqu’à tout dernièrement que le parti y présentait deux candidats.

Une erreur d’aiguillage a fait en sorte que des pancartes illustrant l’ancienne candidate Christelle Unubemba aux côtés du chef du parti se sont retrouvées jusqu’à tout récemment bien en vue sur le domaine public. Encore à l’Action de grâce, on pouvait voir une affiche (disparue depuis) de Mme Unubemba sur le terre-plein de la route 335 à l’angle de la terrasse Brissette, tout juste à l’entrée du pont Athanase-David menant à Bois-des-Filion.

«[Les pancartes de Mme Unubemba] ont été là pour à peu près 10 jours», reconnaît Michel Poissant, surpris d’apprendre qu’au moins une affiche avait échappée à la vigilance de son équipe.

Aujourd’hui, affirme-t-il, il ne reste plus aucune trace de ces pancartes électorales dont l’affichage, rappelons-le, est autorisée à Laval depuis l’ouverture de la période électorale, le 17 septembre dernier. Elles ont toutes été remplacées par celles de son nouveau candidat dans le district, Cédric Vaillancourt.

Les pancartes de l’ex-candidate ont toutes été remplacées par celles du nouveau candidat dans Auteuil, Cédric Vaillancourt, affirme le chef de Laval citoyens, Michel Poissant.

Retrait de dernière minute

Faut-il préciser que la veille de la clôture des mises en candidature pour les élections municipales, le 1er octobre, Christelle Unubemba faisait toujours partie de l’équipe Laval citoyens. Celle-ci avait été présentée comme candidate dans Auteuil lors du dévoilement des couleurs du parti le 25 février dernier.

«On s’est parlé et on a pris une décision», se limite à répondre Michel Poissant à la question si la candidate avait quitté d’elle-même, évoquant au passage un manque de disponibilité de sa part. Vingt-quatre heures plus tard, Christelle Unubemba déposait in extremis une nouvelle Déclaration de candidature au bureau de la présidente d’Élection Laval à titre cette fois de candidate indépendante dans Auteuil. Son conjoint et directeur de campagne, Frédéric Desjardins, n’a pas voulu commenter pour le moment. Il a toutefois indiqué que débuterait ce soir, jeudi 14 octobre, l’affichage dans le district d’une cinquantaine de pancartes électorales fraîchement imprimées.

Cédric Vaillancourt

À quelques heures de préavis, Michel Poissant s’est tourné vers Cédric Vaillancourt, électricien et père de trois enfants établi dans Auteuil depuis 21 ans.

«Il est venu pour nous dépanner», mentionne le chef de Laval citoyens à propos de celui qu’il qualifie de «gars de terrain». Fier de sa prise, M. Poissant ne manque de souligner que M. Vaillancourt est un descendant d’une famille d’agriculteurs implantée sur l’île Jésus depuis plus de 250 ans.

Quatre autres candidats

Dans le district Auteuil, quatre autres candidats sont en lice dont la conseillère municipale sortante Jocelyne Frédéric-Gauthier, représentante du Mouvement lavallois – Équipe Stéphane Boyer qui sollicite un 3e mandat. Dayila Sassy (Parti Laval – Équipe Michel Trottier), Seylac Try (Action Laval – Équipe Sophie Trottier) et Michel Cantin (Ma ville maintenant – Équipe Pierre Anthian) complètent les candidatures en vue de l’élection du dimanche 7 novembre prochain.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page