Connectez-vous à nous

Télétravail: 53 % des entreprises québécoises inquiètes

lidl opening times today

COVID-19

Télétravail: 53 % des entreprises québécoises inquiètes

Alors que le directeur national de la santé publique Dr. Horacio Arruda continue à recommander le télétravail, un sondage révèle que la moitié des entreprises s’inquiètent de leur avenir technologique et du maintien du télétravail.

Près de la moitié des entreprises québécoises reconnaissent que l’implémentation d’une stratégie numérique avant la COVID-19 aurait permis de minimiser l’impact immédiat de la pandémie.

Dans cette enquête, 48 % des entreprises canadiennes affirment aussi qu’elles n’ont pas les outils pour faire face aux changements technologiques engendrés par la COVID-19.

«Cette situation a démontré que les entreprises doivent et veulent optimiser leur présence en ligne, mais aussi mieux protéger et gérer leurs données», explique Stéphane Malouin, directeur des ventes Amériques chez OVHcloud, un fournisseur mondial de services informatiques dont le centre de données canadien est situé à Beauharnois, au Québec, et qui a réalisé ce sondage.

Autre donnée éclairante, seulement un tiers des compagnies se disent très confiantes dans leur capacité de s’adapter sans entrave aux nouvelles réalités du télétravail.

De plus, même si la plupart des organisations (90 %) aimeraient accélérer leurs opérations numériques, seules 32 % d’entre elles pensent être en mesure d’y parvenir.

Arruda recommande le télétravail

En conférence de presse le lundi 3 août, devant la Fédération des chambres de commerce, le Dr. Horacio Arruda a rappelé qu’il ne faut pas baisser la garde et continuer à favoriser le télétravail alors que le Québec se prépare pour une deuxième vague.

Selon le Dr. Arruda, seulement 1,5 % à 3 % de la population a été exposée au virus jusqu’à maintenant.

Pendant la conférence, le directeur de la santé publique et Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et cheffe de la direction de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ont fait quelques suggestions aux entreprises afin de favoriser la bonne continuité du déconfinement.

Les entreprises sont autorisées à réintégrer 25% de leurs travailleurs depuis le lundi 18 juillet. Cependant, le Dr Arruda a bien précisé qu’il s’agit d’un maximum à ne jamais dépasser, non pas d’un objectif à atteindre.

Les autorités de la santé publique vont continuer à suivre de près la situation afin d’éviter à nouveau la fermeture de tous les secteurs de l’économie.

Situation à Laval

Laval a connu une hausse de 10 autres cas déclarés en 24 heures, avec 6084 personnes testées positives à la COVID-19 à ce jour. On demeure toujours stable du côté des décès avec 674.

Au total, cinq personnes sont toujours hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

Également, ce sont 5167 Lavalloises et Lavallois qui se sont rétablis depuis le premier cas validé en mars.

En ce moment, 13 employés sont absents du travail à cause de la COVID-19.

Deux décès au Québec

Le bilan de la COVID-19 s’alourdit au Québec avec deux nouveaux décès portant le total à 5685 décès dans la province à ce jour.

Le gouvernement provincial recense 123 nouvelles personnes infectées pour un total de 59 845 cas confirmés.

Le nombre de personnes hospitalisées connaît une légère diminution avec un total de 169 personnes et une légère hausse des patients aux soins intensifs avec 21 personnes.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page