Connectez-vous à nous

Sylvain Lefebvre veut revenir derrière le banc

Rocket de Laval

Sylvain Lefebvre veut revenir derrière le banc

ÉVALUATION. Sylvain Lefebvre, qui en était à sa sixième saison comme entraîneur d’une équipe de la Ligue américaine de hockey (LAH), aimerait bien être à la barre du Rocket en 2018-19.

Commentaires

Malgré les dernières années difficiles où son équipe a été exclue cinq fois des séries éliminatoires, Lefebvre prétend qu’il a toujours le feu sacré. Il désire d’ailleurs poursuivre son association avec le Tricolore.

«Je ne cacherai pas que ce fut des saisons difficiles, on veut tous gagner et avoir du succès en tant qu’équipe, précise-t-il. Il ne faut pas oublier que 12 joueurs ont été rappelés par les Canadiens cette année, c’est le fun de voir cela. Ça fait partie des éléments positifs.»

Le mentor a aussi souligné les 48 points en 50 matchs d’Adam Cracknell. «Avec le départ de notre capitaine Froese chez les Canadiens, Adam a campé un rôle de leader, tout comme Chris Terry et Matt Taormina.»

Heureux à Laval

«Je veux revenir ici, insiste-t-il. Même si cela n’a pas été facile, je suis heureux à Laval. Quand ça va moins bien, je me rends à la maison et je serre mes enfants dans mes bras. Avec la famille et les amis près de moi, je ne peux pas demander mieux.»

Enfin, Sylvain Lefebvre a pris le temps de vanter la contribution de ses adjoints et du personnel de l’organisation. «Mon staff a été incroyable. Ils ne comptent pas leurs heures en aidant les joueurs. J’en suis très reconnaissant et cela me rend fier.»

Malgré les dernières années difficiles où son équipe a été exclue cinq fois des séries éliminatoires, Lefebvre prétend qu’il a toujours le feu sacré. Il désire d’ailleurs poursuivre son association avec le Tricolore.

«Je ne cacherai pas que ce fut des saisons difficiles, on veut tous gagner et avoir du succès en tant qu’équipe, précise-t-il. Il ne faut pas oublier que 12 joueurs ont été rappelés par les Canadiens cette année, c’est le fun de voir cela. Ça fait partie des éléments positifs.»

Le mentor a aussi souligné les 48 points en 50 matchs d’Adam Cracknell. «Avec le départ de notre capitaine Froese chez les Canadiens, Adam a campé un rôle de leader, tout comme Chris Terry et Matt Taormina.»

Heureux à Laval

«Je veux revenir ici, insiste-t-il. Même si cela n’a pas été facile, je suis heureux à Laval. Quand ça va moins bien, je me rends à la maison et je serre mes enfants dans mes bras. Avec la famille et les amis près de moi, je ne peux pas demander mieux.»

Enfin, Sylvain Lefebvre a pris le temps de vanter la contribution de ses adjoints et du personnel de l’organisation. «Mon staff a été incroyable. Ils ne comptent pas leurs heures en aidant les joueurs. J’en suis très reconnaissant et cela me rend fier.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page