Connectez-vous à nous

Signalements en baisse au BIELT

lidl opening times today

Actualités

Signalements en baisse au BIELT

Le Bureau d’intégrité et d’éthique de Laval-Terrebonne (BIELT) dévoile son bilan annuel commun, portant sur l’année 2019, où l’on observe une diminution des signalements comparativement à l’année précédente.

Le BIEL a déposé son document lors du dernier conseil municipal de la Ville de Laval. Il y est indiqué que des 81 signalements reçus, dont 9 ont exigé une enquête policière, un seul a été transféré à l’unité permanente anticorruption (UPAC).

D’autre part, le BIEL Laval-Terrebonne a obtenu 29 demandes de conseils en matière d’éthique et de gestion, 17 requêtes d’avis de conformité.

En tout, les divers cas ont nécessité 72 enquêtes de nature administrative dont 21 complétées. Ce sont donc 51 de ces investigations qui sont toujours en cours.

Collaboration

Il s’agissait du premier bilan conjoint des villes de Laval et Terrebonne témoigne des efforts investis par les deux villes en vue de faire échec à la collusion et à la malversation et pour favoriser la confiance des citoyens envers l’appareil municipal.

«Cela permettra de mettre en commun des ressources matérielles et humaines, ainsi qu’un partage d’information plus fluide, en plus de ne pas enquêter en double», confiait Marc Brisson, directeur du Service de police de Terrebonne, lors de l’annonce officielle de ce partenariat, le 5 avril 2019.

«Le choix du BIEL est à la fois stratégique et économique, ajoutait-il. Nous allons bénéficier de l’expérience d’un Bureau bien ancré et solide, mettant beaucoup d’emphase sur la culture et les réflexes éthiques, ce qu’on veut préconiser à Terrebonne.»

Autres chiffres

Près de 70 % des employés de la Ville ont participé à la formation obligatoire sur le code d’éthique.

Également, plus de 600 employés ont participé à des ateliers et formations complémentaires en intégrité l’an dernier.

Ces séances ont possiblement eu une incidence que l’augmentation de 29 % des demandes d’avis de conformité faites par des gestionnaires, ainsi que la hausse de 13 % des habilitations sécuritaires.

«De plus, les formations et ateliers auxquels ont participé de nombreux gestionnaires et employés depuis 2017 leur ont permis de s’outiller en vue d’exercer un leadership axé sur l’éthique lors de situations présentant une certaine complexité sur le plan de la déontologie ou de l’intégrité», de souligner Pierre Brochet, directeur du Service de police de Laval, via communiqué.

«Nous évoluons vers une culture où la réflexion éthique devient partie intégrante de nos opérations et de nos orientations stratégiques, et ce, au bénéfice des citoyens», a-t-il ajouté.

Notons que 2019 a aussi vu la création d’un poste permanent d’expert en éthique pour veiller à la continuité des formations et activités axées sur le rôle-conseil et la prévention.

Pour faire un signalement

Il est possible de signaler une situation en matière d’éthique et d’intégrité par courriel à biel@laval.ca ou par téléphone au 450 575-BIEL (2435).

Le BIELT s’assure de traiter chaque signalement reçu de manière confidentielle et anonyme et veille à la protection du lanceur d’alerte.

Notons que la ligne téléphonique permet également de joindre directement l’UPAC pour dénoncer tout acte de corruption et de malversation.

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page