Connectez-vous à nous
rentrée
Le passeport vaccinal devrait être utilisé dans les écoles du Québec lors de la rentrée scolaire 2021. (Photo gracieuseté)

COVID-19

Rentrée scolaire 2021 : fin des classes-bulles

Le gouvernement du Québec a présenté son plan en vue de la rentrée scolaire 2021 qui aura lieu à la fin du mois d’août.

Celle-ci se fera sans le retour des classes-bulles qui ont été utilisées tout au long de l’année scolaire 2020-2021. Cette décision signifie que les cours optionnels pourront être de retour au secondaire, puisque les classes seront mélangées.

À l’inverse, le gouvernement provincial a confirmé que le port du masque demeurerait obligatoire dans le transport scolaire et lors des déplacements dans des aires communes, telles que les corridors.

Une fois en classe, les élèves pourront retirer le couvre-visage. Cela sera aussi possible à l’extérieur et au service de garde. Les professeurs auront quant à eux la possibilité de le retirer en fonction de la distance maintenue avec les élèves.

Notons aussi que ceux qui utilisent le transport scolaire auront une place assignée dans l’autobus.

La Santé publique prévoit que les mesures de confinement pour contrer les éclosions seront revues, surtout en raison de la variable de la vaccination.

«On a un variant avec lequel on a relativement peu d’expérience au Québec, mais d’autres juridictions sont passées par là, a mentionné le Dr Yves Jalbert, directeur médical à la Santé publique, lors d’un point de presse tenu le 11 août. La grande nouveauté est la vaccination qui fonctionne bien au secondaire. Elle peut faire en sorte qu’on soit moins agressifs dans les interventions et qu’on aille moins de jeunes qui soient placés en isolement.»

Activités parascolaires

De son côté, Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation, a confirmé le retour des activités parascolaires. Chez les plus jeunes, elles seront rendues disponibles à tous les élèves, car ceux-ci n’ont encore pas la possibilité de se faire vacciner contre la COVID-19.

Au secondaire, l’organisation des activités se fera plutôt en fonction du passeport vaccinal qui sera donc mis en place dans les écoles. Certaines activités jugées à haut risque de contacts seront réservées à ceux qui ont obtenu leurs deux doses de vaccin.

Les modalités exactes seront précisées sous peu et seront en concordance avec les modalités établies pour le sport civil.

Mme Charest a aussi précisé que toutes les écoles secondaires auront la capacité d’offrir une heure d’activités parascolaires gratuites par jour durant la prochaine année scolaire.

Autres initiatives

Selon les données préliminaires obtenues par le gouvernement du Québec, les taux de réussite de juin 2021 étaient similaires à ceux de juin 2019. Évidemment, le programme avait été ajusté en raison des modalités d’enseignement, mais cela demeure un signe encourageant selon M. Roberge.

Il a mentionné que plusieurs mesures ont été mises en place pour aider les élèves dans le rattrapage scolaire en vue de la prochaine année scolaire.

Un projet vise d’ailleurs ceux qui auraient décroché. Au total, 13 millions de dollars ont été investis pour que les organismes communautaires et centres de services scolaires se dotent d’agents de liaison qui appelleront ces jeunes pour tenter de les ramener à l’école.

L’amélioration de la qualité de l’air dans les écoles sera aussi un enjeu important. Dès septembre, des lecteurs de CO2 seront déployés dans les classes et locaux des écoles pour permettre une lecture en temps réelle de la qualité de l’air, l’humidité, la température et la quantité de CO2.

Vaccination

En date du lundi 9 août, 75,4 % des jeunes de 12 à 17 ans avaient reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19. Ce sont plutôt 45,1 % d’entre eux qui sont maintenant adéquatement vaccinés.

À Laval, ces deux données pointent plutôt à 71,2 % et 38,1 %, ce qui signifie que l’île Jésus est en retard sur la moyenne provinciale.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page