Connectez-vous à nous
Fonds Place-du-Souvenir
Le Fonds Place-du-Souvenir offre une aide directe en matière de lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale, de persévérance scolaire et réussite éducative, d’intégration sociale des jeunes immigrants et d’accès aux activités culturelles ainsi qu’à celles de loisir, de loisir sportif et de plein air. (Photo gracieuseté – Sophie Poliquin)

Actualités

Près de 500 000$ octroyés par le Fonds Place-du-Souvenir en 2020

Le bilan 2020 des travaux du Fonds Place-du-Souvenir a été déposé lors de la dernière séance du conseil municipal, témoignant des actions mises de l’avant en vue d’améliorer la qualité de vie des jeunes de Laval.

Parmi les projets soutenus en 2020 pour venir en aide à la jeunesse lavalloise, notons d’abord la distribution de 5275 trousses de jeux et fiches d’activités à des enfants en situation de vulnérabilité, ainsi que du matériel destiné aux adolescents du Centre jeunesse de Laval pour prévenir la détresse psychologique dans un contexte de pandémie.

Autres actions

Le Fonds Place-du-Souvenir a également servi à la distribution de bons alimentaires par la Société de Saint-Vincent de Paul, ciblant des familles dont les revenus ont été affectés par la crise sanitaire actuelle.

Quatre projets ont aussi été mis de l’avant, dont celui du Centre de pédiatrie sociale appelé «Un été merveilleux sur une île fantastique», qui comprenait des activités estivales et services adaptés offerts à 250 jeunes âgés de 4 à 14 ans dans Chomedey, Pont-Viau et la Place St-Martin du Domaine Renaud.

Le Relais communautaire de Laval a pu déployer son projet «Un habit pour un ami», une distribution de vêtements d’hiver aux familles en situation de vulnérabilité.

Avec le projet «Ça cliq», le centre communautaire Val-Martin a donné un soutien à des jeunes âgés de 15 à 18 ans en situation de décrochage scolaire.

Pour sa part, la Rencontre Théâtre Ados a poursuivi son travail auprès des adolescents de Laval au moyen de son projet «Le plaisir de l’impro», soit des ateliers d’improvisation visant à développer l’écoute, ouverture d’esprit et l’expression de son identité chez les jeunes.

L’organisme SPHÈRE – santé sexuelle globale a développé une offre de services d’inclusion pour les personnes LGBT, plus précisément les personnes trans.

Quant au Centre de bénévolat et Moisson Laval et la Société de Saint-Vincent de Paul, ces organismes de bienfaisance ont pu bonifier certaines actions dans le cadre de l’Entente de partenariat en matière de soutien à la rentrée scolaire, afin de répondre à la croissance des besoins générés par la pandémie.

Contexte difficile

Pour mener à bien ces actions, le comité consultatif du Fonds Place-du-Souvenir devait respecter un cadre d’orientation strict, afin d’analyser et de recommander l’octroi d’aides financières totalisant près de 500 000 $ pour l’année 2020.

Ce soutien a été offert à sept nouveaux projets, en plus d’en bonifier deux autres, tous mentionnés ci-haut. Ces initiatives devaient répondre à la recrudescence des besoins des familles les plus vulnérables en raison de la pandémie de COVID-19.

«Face à l’émergence de besoins chez les familles et jeunes, l’année 2020 a été marquée par une forte mobilisation du comité consultatif du Fonds Place-du-Souvenir afin d’offrir un soutien à plus de 7000 enfants et adolescents lavallois», de préciser Sandra Desmeules, membre du comité exécutif, par voie de communiqué.

Rappelons que le Fonds Place-du-Souvenir a été créé le 19 juin 2017, nommé ainsi pour marquer l’emplacement actuel de l’hôtel de ville de Laval. Elle suivait la récupération d’une somme de 8,6 M$ , récupérée des fonds publics détournés par l’ex-maire Gilles Vaillancourt, avant qu’il ne prenne le chemin de la prison en décembre 2016.

Portrait et plan d’action

Notons finalement que le Courrier Laval publiera ces prochaines semaines un mini-dossier sur les constats enregistrés lors des travaux entourant la diffusion du Portrait sociodémographique et de santé des jeunes lavallois de 0 à 17 ans de Laval 2020, produit conjointement avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Des travaux sont aussi en cours afin d’élaborer un premier plan d’action intégré jeunesse qui visera à soutenir des actions directement en lien avec les domaines d’intervention du Fonds Place-du-Souvenir. (B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page