Connectez-vous à nous

Montmorency accueillera un réfugié

lidl opening times today

Actualités

Montmorency accueillera un réfugié

Le Collège Montmorency participe au Programme d’étudiants réfugiés (PÉR) afin d’accueillir en août un réfugié à titre d’étudiant pour l’année scolaire 2019-2020.  

Cette initiative est possible grâce au Comité local Montmorency de l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC). «Nous sommes touchés par la situation des migrants forcés partout dans le monde, raconte Marie-Andrée Payeur, conseillère en mobilité internationale. Le programme permet d’agir concrètement pour les étudiants d’origine étrangère.»

Elle mentionne que selon un recensement, 18 295 réfugiés se trouvaient à Laval en 2016.

Accueil

Le nouvel arrivant est né en République démocratique du Congo, avant de fuir vers l’Ouganda. À son arrivée dans la province vers la mi-août, il deviendra citoyen canadien.

Il parle déjà français. Son anonymat est conservé jusqu’à ce que le groupe le rencontre et le prenne en charge au niveau social, scolaire et financier.

«Il ne va connaître ni les ressources ni les gens. On va insister là-dessus avec le nouvel arrivant.»

– Colinza El-Hindy, étudiante en sciences humaines

En plus de l’aider à se procurer un compte de banque, numéro d’assurance sociale et autres documents nécessaires, les étudiantes pourront l’accompagner dans une visite du cégep et organiser des sorties pour briser l’isolement.

«On a fait l’exercice de s’imaginer les questions que l’on se poserait en arrivant au Congo, précise Mme Payeur. Il faudrait d’abord lui faire comprendre la valeur des choses, monter un budget.»

Motivation

«Plusieurs de mes amis ont des parents qui ont quitté la guerre avant de venir ici, mentionne Colinza El-Hindy, membre du comité. J’ai toujours eu la volonté de changer le monde et la communauté lavalloise.»

L’étudiante en sciences humaines profil individu, qui participe aux réunions hebdomadaires du regroupement, appréhende surtout l’adaptation au froid.

Soutien monétaire

Créé à l’automne 2018, le comité est une initiative de Marie-Andrée Payeur, Léane Sirois du département de philosophie et Karine Cliche qui enseigne les langues. Une dizaine d’étudiantes ont joint les rangs.

L’un des rôles majeurs joués par celui-ci est de soutenir financièrement l’étudiant pendant sa première année de vie au Canada. Cela représente une somme d’environ 30 000 $.

Pour contribuer, il suffit de se rendre sur la plateforme de sociofinancement de la Fondation du Collège Montmorency.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à l'éducation, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page