Connectez-vous à nous

Maux de tête pour les bénévoles du Tournoi novice

Sports

Maux de tête pour les bénévoles du Tournoi novice

HOCKEY. La réouverture de l’aréna Samson était prévue le 17 décembre, mais un retard de livraison a causé d’énormes maux de tête aux bénévoles de l’Association du hockey mineur de Delta en plein Tournoi de hockey novice.

Commentaires

Ces derniers ont dû prendre les bouchées doubles pour trouver des glaces. Même si les travaux réalisés par la compagnie Consortium M.R. Canada Ltée au coût de 5 563 000 $ ne sont pas encore terminés, le responsable des sports à la Ville, David De Cotis, a décidé de rouvrir l’amphithéâtre de la rue Sylvie.

«Les activités pourront reprendre aujourd’hui (21 décembre) en toute sécurité. La glace est conforme. Il fallait s’assurer de la sécurité avant tout», affirme M. De Cotis.

Quelques parties se sont déroulées au Complexe Guimond les 10 et 11 décembre. Les parties qui devaient avoir lieu les 17 et 18 décembre à l’aréna Samson ont été jouées à l’aréna Richard-Trottier et que plusieurs joutes ont lieu à l’aréna Hartland-Monahan.

«Le système de son était défectueux, a fait savoir la porte-parole de la Ville, Valérie Sauvé. Il manquait un lavabo dans une toilette, des rampes de sécurité et des seuils de porte. Le chauffage ne fonctionnait pas dans une partie de l’aréna. Pour toutes ces raisons, l’aréna Samson est resté fermé.

M. De Cotis n’a pas voulu blâmer l’entrepreneur pour le retard. L’élu cherche plutôt à savoir pourquoi il n’a pas livré à temps. «Nous allons valider le tout. L’important est de ne pas trop déranger nos bénévoles», mentionne-t-il.

«Il faut aussi s’assurer de la crédibilité de la troisième ville en importance au Québec, mais surtout de celle des responsables du Tournoi Delta», enchaîne le bras droit du maire.

Des fleurs pour les bénévoles

Le directeur général de hockey Delta, Jean-Jacques Beauchamp, a tenu à saluer le travail colossal de ses bénévoles Maryse Bélisle et Michèle Cartier ainsi que celui de Marie-Josée Hébert, responsable des horaires de la Ligue Laval.

«Marie-Josée mérite une médaille d’or. Elle a pu nous trouver des heures de glace», insiste-t-il.

M. Beauchamp déplore n’avoir eu aucun contact de la Ville l’avisant de ce retard. «Nous tentions de rejoindre les responsables et ils étaient tous en vacances. Quand un de nos bénévoles a joint le maire suppléant David De Cotis, son intervention a fait bouger rapidement les choses.

«Par chance, la Ville nous a donné un bon coup de pouce pour déménager notre matériel», poursuit celui qui a qualifié M. De Cotis de sauveur.

«Je ne me vois pas comme un sauveur. J’ai fait quelques appels. Tout le monde a travaillé fort pour ne pas annuler de parties», termine David De Cotis.

Trouver des solutions

Avec la fermeture temporaire de l’aréna Hartland-Monahan au printemps 2017, Jean-Jacques Beauchamp ne veut pas revivre pareil scénario pour la présentation du prochain Tournoi de hockey novice. «Il va falloir nous trouver des glaces. L’arrivée des deux patinoires communautaires à la Place Bell sera sans doute bénéfique», conclut Jean-Jacques Beauchamp.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page