Connectez-vous à nous

Le nom de la victime du meurtre est connu

lidl opening times today

Faits divers

Le nom de la victime du meurtre est connu

SAINT-VINCENT-DE-PAUL. Le jeune homme tué par balle devant une résidence du boulevard Lévesque s’appelle Ferdinando Belmonte. Âgé de 22 ans, il n’était pas connu des services policiers.

Commentaires

Bien qu’elle affirme ne faire aucun lien entre ce meurtre et les deux fusillades ayant eu lieu en trois mois aux abords de la montée Masson, la Police de Laval installera un poste de commandement dans le stationnement du 600, montée du Moulin, dans le quartier Saint-François, durant deux jours, ces 29 et 30 juin, entre 17h et 22h. On veut récolter un maximum de renseignements sur ces incidents.

Rappelons que toute information pouvant aider dans ces dossiers peut aussi être transmise confidentiellement par l’entremise de la ligne 450 662-INFO (4636) ou le 911, en mentionnant le dossier LVL 160626-042.

Mort rapide

L’assassinat de Ferdinando Belmonte s’est produit le mardi 28 juin, vers 19h57, face au 4808, boulevard Lévesque, près de l’avenue Champagnat, non loin des berges de la rivière des Prairies. À l’arrivée des policiers, la victime avait plus d’une plaie, atteint par au moins un projectile au haut du corps.

L’appel initial au 911 rapportait quelqu’un ayant déboulé un escalier extérieur. Quand les patrouilleurs se sont penchés vers la victime, celle-ci avait repris conscience, mais son état s’est rapidement détérioré, rendant vaine toute tentative de réanimation alors que les techniciens d’Urgences-santé apportaient leur secours.

Série d’incidents

Rappelons qu’il s’agit du troisième homicide à se produire en territoire lavallois depuis le début de l’année. Les deux précédents étaient reliés à la mafia. Celui-ci pourrait bien être relié au milieu des gangs de rue.

D’abord, le 23 juin, vers 20h, des tirs auraient été faits d’un véhicule en marche vers le stationnement d’un commerce situé au 7770, boulevard Lévesque Est, dans Saint-François.

Le 26 juin, également dans Saint-François, la fenêtre d’une résidence située au 915, rue Vimont, s’était retrouvée avec des trous de projectiles après une fusillade entendue par plusieurs témoins dans la soirée. Des suspects âgés entre 20 et 30 ans avaient été aperçus en train de prendre la fuite à pied après les coups de feu tirés autour de 20h39.

Personne ne se trouvait à l’intérieur de la maison visée. Aucune victime n’avait été retrouvée à proximité.

Le 14 mars, dans le même secteur, à l’angle des rues Marius-Barbeau et Mélisande, près du parc du Moulin, des coups de feu avaient été dirigés vers un abribus. Un individu, qui aurait été la personne visée, avait été rencontré sans toutefois collaborer avec les enquêteurs.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page