Connectez-vous à nous

Le ministre délégué aux Affaires maritimes à CAL

Actualités

Le ministre délégué aux Affaires maritimes à CAL

ÉDUCATION. Le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour,  a amorcé une tournée provinciale des écoles secondaires à Curé-Antoine-Labelle, le 18 janvier, dans le but de faire découvrir aux jeunes de 13 à 17 ans les carrières et les formations qu’offre l’industrie maritime.

Commentaires

Les emplois dans le secteur maritime proposent des carrières stimulantes, avec des rémunérations alléchantes et des conditions de travail recherchées. M. D’Amour a notamment parlé des deux types de carrière maritime, autant en mer que sur la terre. Ces rencontres et ces échanges visent à inspirer et à orienter les élèves dans leur choix de carrière. «Je suis très emballé par l’idée de faire connaître les métiers maritimes les plus recherchés, auprès de jeunes qui s’apprêtent à faire leur choix de carrière», a fait savoir par voie de communiqué Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes.

Le ministre était accompagné de représentants de l’industrie, qui ont répondu aux diverses questions des élèves. Ces derniers ont vécu une expérience haute en couleur à l’aide, entre autres, de simulateurs.

Mer et terre

Les métiers en demande à bord: capitaine, officier de pont, matelot sur le pont et matelot en salle des machines, cuisinier, assistant service aux passagers, officier mécanicien et électricien. Technicien en architecture navale, technicien en logistique et technicien du transport maritime figurent par les métiers en demande sur terre.

Formation

Les jeunes qui voudront pratiquer un métier dans ce secteur devront faire des études en décrochant un diplôme professionnel, une technique au cégep ou un niveau universitaire. Tout dépendra du choix.

Les emplois dans le secteur maritime proposent des carrières stimulantes, avec des rémunérations alléchantes et des conditions de travail recherchées. M. D’Amour a notamment parlé des deux types de carrière maritime, autant en mer que sur la terre. Ces rencontres et ces échanges visent à inspirer et à orienter les élèves dans leur choix de carrière. «Je suis très emballé par l’idée de faire connaître les métiers maritimes les plus recherchés, auprès de jeunes qui s’apprêtent à faire leur choix de carrière», a fait savoir par voie de communiqué Jean D’Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes.

Le ministre était accompagné de représentants de l’industrie, qui ont répondu aux diverses questions des élèves. Ces derniers ont vécu une expérience haute en couleur à l’aide, entre autres, de simulateurs.

Mer et terre

Les métiers en demande à bord: capitaine, officier de pont, matelot sur le pont et matelot en salle des machines, cuisinier, assistant service aux passagers, officier mécanicien et électricien. Technicien en architecture navale, technicien en logistique et technicien du transport maritime figurent par les métiers en demande sur terre.

Formation

Les jeunes qui voudront pratiquer un métier dans ce secteur devront faire des études en décrochant un diplôme professionnel, une technique au cégep ou un niveau universitaire. Tout dépendra du choix.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page