Connectez-vous à nous

Le conseil procède à d’importants remaniements

Actualités

Le conseil procède à d’importants remaniements

Malgré l’absence du maire Demers, des membres du comité exécutif (CE) et de quelques autres élus dont la présidente du conseil municipal, la séance ajournée du conseil du 5 juin a été relancée le jeudi 7 juin à 8 heures précises.

Commentaires

Viré 24 heures plus tôt du CE pour bris de confiance par Marc Demers, l’ex-vice-président du comité exécutif, mais toujours maire suppléant a repris là où il avait laissé au moment de l’ajournement en enchaînant avec le dépôt d’avis de proposition et règlements qu’ont adoptés les 12 élus présents.

STL

Sans surprise, David De Cotis retrouve la présidence de la Société de transport (STL) qu’il avait perdue en décembre dernier aux mains de son collègue Gilbert Dumas. Ce dernier a été démis de ses fonctions de président tout comme le vice-président Éric Morasse qui est remplacé par Jocelyne Frédéric-Gauthier. Celle-ci, qui siégeait déjà au CA, laisse son siège d’administratrice à Isabella Tassoni.  Quant aux administrateurs Aline Dib et Vasilios Karidogiannis déjà en poste, rien ne change.

Précisons qu’en vertu de la Loi sur les cités et villes (article 53), si la résolution n’est pas approuvée par le maire Demers dans les 96 heures suivant son adoption, le greffier devra la soumettre à nouveau au conseil à la séance suivante. Le cas échéant, si la résolution obtient la majorité absolue, soit 12 voix, le maire n’aura d’autre choix que de les signer et les approuver.

Il en va de même pour toutes les résolutions votées au conseil.

CMM

D’autres modifications ont été apportées, celles-là au niveau du conseil d’administration de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de deux sous-comités.

C’est ainsi que Paolo Galati remplace Ray Khalil au CA de l’instance métropolitaine de même que sur le comité agricole de la CMM.

Par ailleurs, Paolo Galati cède le poste de vice-président qu’il occupait au comité Transport à sa collègue Aline Dib.

D’autres nominations à venir

Également, le conseil a adopté des avis de motion assortis de règlements visant à modifier la procédure des nominations au sein des comité consultatif d’urbanisme, comité consultatif agricole et omité de retraite des employés de la Ville. L’objectif est de faire en sorte que les membres nommés à ces comités le soient non plus par le comité exécutif, mais bien par les membres du conseil municipal.

On comprend qu’on met la table en vue d’éventuels remaniements.

David De Cotis a tenu à mentionner que la démarche s’inscrit dans la foulée d’une saine gestion et qu’elle vise principalement à retourner aux membres du conseil municipal «les pouvoirs desquels ils avaient été dépouillés par d’anciennes administrations».

Avant la levée de l’assemblée, qui a duré 55 minutes, le maire suppléant a remercié «tous les élus pour leur présence, courage et conviction» après avoir dénoncé la seconde tentative d’entrave au processus démocratique exercé par le maire Demers.

Viré 24 heures plus tôt du CE pour bris de confiance par Marc Demers, l’ex-vice-président du comité exécutif, mais toujours maire suppléant a repris là où il avait laissé au moment de l’ajournement en enchaînant avec le dépôt d’avis de proposition et règlements qu’ont adoptés les 12 élus présents.

David De Cotis, conseiller de Saint-Bruno, maire suppléant et fondateur du parti au pouvoir. À ses côtés, Aglaia Revelakis, conseillère du parti Action Laval dans Chomedey.David De Cotis, conseiller de Saint-Bruno, maire suppléant et fondateur du parti au pouvoir. À ses côtés, Aglaia Revelakis, conseillère du parti Action Laval dans Chomedey.  ©Photo – Martin Deland Photostat

STL

Sans surprise, David De Cotis retrouve la présidence de la Société de transport (STL) qu’il avait perdue en décembre dernier aux mains de son collègue Gilbert Dumas. Ce dernier a été démis de ses fonctions de président tout comme le vice-président Éric Morasse qui est remplacé par Jocelyne Frédéric-Gauthier. Celle-ci, qui siégeait déjà au CA, laisse son siège d’administratrice à Isabella Tassoni.  Quant aux administrateurs Aline Dib et Vasilios Karidogiannis déjà en poste, rien ne change.

Précisons qu’en vertu de la Loi sur les cités et villes (article 53), si la résolution n’est pas approuvée par le maire Demers dans les 96 heures suivant son adoption, le greffier devra la soumettre à nouveau au conseil à la séance suivante. Le cas échéant, si la résolution obtient la majorité absolue, soit 12 voix, le maire n’aura d’autre choix que de les signer et les approuver.

Il en va de même pour toutes les résolutions votées au conseil.

CMM

D’autres modifications ont été apportées, celles-là au niveau du conseil d’administration de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et de deux sous-comités.

C’est ainsi que Paolo Galati remplace Ray Khalil au CA de l’instance métropolitaine de même que sur le comité agricole de la CMM.

Par ailleurs, Paolo Galati cède le poste de vice-président qu’il occupait au comité Transport à sa collègue Aline Dib.

D’autres nominations à venir

Également, le conseil a adopté des avis de motion assortis de règlements visant à modifier la procédure des nominations au sein des comité consultatif d’urbanisme, comité consultatif agricole et omité de retraite des employés de la Ville. L’objectif est de faire en sorte que les membres nommés à ces comités le soient non plus par le comité exécutif, mais bien par les membres du conseil municipal.

On comprend qu’on met la table en vue d’éventuels remaniements.

David De Cotis a tenu à mentionner que la démarche s’inscrit dans la foulée d’une saine gestion et qu’elle vise principalement à retourner aux membres du conseil municipal «les pouvoirs desquels ils avaient été dépouillés par d’anciennes administrations».

Avant la levée de l’assemblée, qui a duré 55 minutes, le maire suppléant a remercié «tous les élus pour leur présence, courage et conviction» après avoir dénoncé la seconde tentative d’entrave au processus démocratique exercé par le maire Demers.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page