Connectez-vous à nous

Le conseil accorde 235 000 $ à la Chambre de commerce

lidl opening times today

Économie

Le conseil accorde 235 000 $ à la Chambre de commerce

En 2020, l’administration Demers financera la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) à hauteur de 235 000 $.

En janvier, le conseil municipal a entériné l’entente telle que préparée par le Service du développement économique.

Celle-ci se décline par une aide financière de 198 500 $ (non taxable) et un montant de 36 500 $ (taxes incluses) en termes de service.

«Plusieurs projets structurants seront initiés ou réalisés au cours de l’exercice qui se termine le 30 juin prochain», peut-on lire dans le sommaire décisionnel en soutien à la résolution adoptée à l’unanimité.

Prox-Commerce

Outre la somme de 150 000 $ servant à défrayer les coûts liés au fonctionnement de la Chambre et à l’exercice de son mandat d’acteur socioéconomique sur le territoire, deux enveloppes distinctes au montant de 33 500 $ et 15 000 $ permettront la mise en place respective des programmes appelés Système service-client et Prox-Commerce «considérés structurants pour le développement économique lavallois».

Spécialement dédié aux acteurs du commerce de détail, Prox-Commerce accompagne actuellement les détaillants du boulevard des Laurentides – dans sa portion située au sud du boulevard de la Concorde – qui sont à former une association pour revitaliser leur artère commerciale.

Délai

«Le délai entre la fin de la dernière entente qui se terminait le 30 août dernier et la présente recommandation [datée du 7 janvier] est lié au processus de reddition de comptes habituel qui s’est déroulé à l’automne ainsi qu’au processus de comblement du poste de PDG à la CCIL qui vient de se confirmer en décembre dernier. Cette récente nomination assurera la continuité des opérations quotidiennes au niveau attendu», de préciser le Service du développement économique dans son rapport.

Le départ précipité de la présidente-directrice générale Louise Leroux, le 7 juin 2019, et celui tout aussi inattendu de celle qui allait lui succéder à l’automne, Chantal Joyal, ont certainement contribué à ce retard de six mois, le renouvellement de tout entente financière étant conditionnelle à une obligation de reddition de comptes.

La nouvelle PDG de la Chambre, Caroline De Guire, est officiellement entrée en poste le 8 janvier.

Origine de l’entente

Rappelons que c’est en 2015 que la Ville et l’association régionale des gens d’affaires jetaient les bases de ce partenariat financier historique à Laval.

Alors nouvellement créée, la Direction générale adjointe au développement économique (dissoute en 2019), née du démantèlement de Laval Technopole, et la CCIL avaient convenu d’une entente triennale sertie à l’époque d’une contribution financière de 750 000 $.

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page