Connectez-vous à nous

Le Concours Dunamis célèbre ses lauréats

Actualités

Le Concours Dunamis célèbre ses lauréats

AFFAIRES. La Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) a déroulé le tapis rouge aux 54 finalistes du traditionnel concours printanier, le 12 avril, à l’occasion de la 37e édition du gala Dunamis présentée devant un parterre de 450 personnes au Embassy Plaza.

Commentaires

Cette grande fête en l’honneur des «créateurs de richesse» a permis de couronner les 13 entreprises lavalloises les plus performantes dans leur catégorie respective, mais également de saluer le mérite individuel de trois autres lauréats.

Prix individuel

Alex Demers de l’entreprise familiale Écoclim a remporté la palme dans la catégorie Jeune cadre, entrepreneur ou professionnel de moins de 35 ans. Ce prix est venu souligner à la fois son esprit d’entreprise, ses réalisations d’affaires, son leadership et son engagement dans la communauté.

Jocelyne Arbic (Textil’Art) et Liane Dufresne (Centre de massothérapie Liane Dufresne) ont quant à elles enlevé les honneurs dans la catégorie Leadership féminin, secteurs service public et entreprise privée. Cette double catégorie reconnaît le parcours d’exception de femmes ayant fait preuve d’audace, influence et leadership tout au long de leur cheminement professionnel.

Entreprises de l’année

Pendant la soirée, sept statuettes ont été décernées aux entreprises de l’année désignées dans leur secteur d’activité respectif.

Planette produits écologiques a triomphé dans le secteur du commerce de détail, alors que Merga Industriels raflait les honneurs dans la catégorie du commerce de gros et de la distribution.

Pour le secteur des entreprises de service, Déclic Laval a mérité la statuette dans la catégorie des 15 employés et moins pendant que Direct Impact Solutions faisait main basse sur la statuette couronnant l’entreprise de 16 employés et plus par excellence en 2017.

Sécurité DSI a pour sa part été élevée au rang d’entreprise manufacturière de l’année.

Éco-Nature et le Parc de la Rivière-des-Mille-îles  dont il est le gestionnaire ont été reconnus entreprise de l’année en tourisme, alors que le Dunamis saluant l’entreprise d’économie sociale la plus méritante est allé Au Jardin de la Famille de Fabreville.

Gestion et développement

Au rayon de la gestion et du développement des affaires, cinq autres entreprises se sont valu une statuette.

Progesys pour être celle s’étant le plus illustrée au chapitre des exportations.

Anatis Bioprotection s’est quant à elle vue remettre le Dunamis de la catégorie Innovation.

Quant au Dunamis de la catégorie Investissement récompensant le projet le plus significatif en termes de création de valeurs et jugé selon la taille de l’entreprise, la convoitée statuette a été remise à RICARDO Boutique + Café.

La Boîte Maraîchère a été couronnée Nouvelle entreprise de l’année, pendant que BFR Comptables professionnels agréés mettait la main sur le Prix Laurian-Barré dans la sphère des Ressources humaines.

Enfin, le prix Transfert d’entreprise est revenu à Lumirama.

Prix Coup de coeur

Le gala s’est conclu sur le dévoilement du récipiendaire du nouveau prix Coup de cœur Bell, en l’occurrence la Clinique auditive Bougie audioprothésistes. Celle-ci a été récompensée pour son engagement social visant à briser l’isolement et encourager l’activité chez les aînés.

Chantal Provost honorée

Par ailleurs, la CCIL a profité de la tribune du Gala Dunamis pour rendre hommage à sa présidente-directrice générale Chantal Provost, qui quittera ses fonctions le 30 juin.

Entouré des administrateurs de la Chambre, le président du conseil, Yves D’Astous, a fait l’éloge de ses réalisations, soulignant, entre autres, le leadership qu’elle a exercé au cours de ses huit années passées à la tête de l’organisation. En plus de rassembler et mobiliser les membres, Mme Provost a su donner une voix forte et unie à la CCIL, consolidant son rôle d’acteur incontournable du développement économique à Laval.

Cette grande fête en l’honneur des «créateurs de richesse» a permis de couronner les 13 entreprises lavalloises les plus performantes dans leur catégorie respective, mais également de saluer le mérite individuel de trois autres lauréats.

RICARDO Boutique + Café est lRICARDO Boutique + Café est l’entreprise qui s’est vue décerner le Dunamis dans la catégorie Investissement. La récipiendaire Mireille Arteau est entourée du président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval et de la firme Brago Construction, Yves D’Astous, et du coprésident du concours Dunamis et directeur général de Desjardins Entreprises Laval, Alain Girard.  ©Photo – Photo CCIL

Prix individuel

Alex Demers de l’entreprise familiale Écoclim a remporté la palme dans la catégorie Jeune cadre, entrepreneur ou professionnel de moins de 35 ans. Ce prix est venu souligner à la fois son esprit d’entreprise, ses réalisations d’affaires, son leadership et son engagement dans la communauté.

Jocelyne Arbic (Textil’Art) et Liane Dufresne (Centre de massothérapie Liane Dufresne) ont quant à elles enlevé les honneurs dans la catégorie Leadership féminin, secteurs service public et entreprise privée. Cette double catégorie reconnaît le parcours d’exception de femmes ayant fait preuve d’audace, influence et leadership tout au long de leur cheminement professionnel.

Entreprises de l’année

Pendant la soirée, sept statuettes ont été décernées aux entreprises de l’année désignées dans leur secteur d’activité respectif.

Planette produits écologiques a triomphé dans le secteur du commerce de détail, alors que Merga Industriels raflait les honneurs dans la catégorie du commerce de gros et de la distribution.

Pour le secteur des entreprises de service, Déclic Laval a mérité la statuette dans la catégorie des 15 employés et moins pendant que Direct Impact Solutions faisait main basse sur la statuette couronnant l’entreprise de 16 employés et plus par excellence en 2017.

Déclic Laval a été désignée lDéclic Laval a été désignée l’entreprise de service de l’année, catégorie des 15 employés et moins. Sur la photo, on reconnaît dans l’ordre habituel Manon Larose, représentant la société Cominar, Cadleen Désir, Andréanne Bérubé, Ghislain Côté et Julie Tremblay, tous quatre de Déclic Laval.  ©Photo – Photo CCIL

Sécurité DSI a pour sa part été élevée au rang d’entreprise manufacturière de l’année.

Éco-Nature et le Parc de la Rivière-des-Mille-îles  dont il est le gestionnaire ont été reconnus entreprise de l’année en tourisme, alors que le Dunamis saluant l’entreprise d’économie sociale la plus méritante est allé Au Jardin de la Famille de Fabreville.

Direct Impact Solutions a reçu la statuette couronnant lDirect Impact Solutions a reçu la statuette couronnant l’entreprise de service par excellence en 2017, catégorie des 16 employés et plus. De gauche à droite sur la photo, Manon Larose (Cominar), Philippe Lazzaroni, Jonathan Pépin, Mathieu Lefebvre et Didier Chrétien, tous de Direct Impact Solutions.  ©Photo – Photo CCIL

Gestion et développement

Au rayon de la gestion et du développement des affaires, cinq autres entreprises se sont valu une statuette.

Progesys pour être celle s’étant le plus illustrée au chapitre des exportations.

Anatis Bioprotection s’est quant à elle vue remettre le Dunamis de la catégorie Innovation.

Quant au Dunamis de la catégorie Investissement récompensant le projet le plus significatif en termes de création de valeurs et jugé selon la taille de l’entreprise, la convoitée statuette a été remise à RICARDO Boutique + Café.

La Boîte Maraîchère a été couronnée Nouvelle entreprise de l’année, pendant que BFR Comptables professionnels agréés mettait la main sur le Prix Laurian-Barré dans la sphère des Ressources humaines.

Enfin, le prix Transfert d’entreprise est revenu à Lumirama.

Prix Coup de coeur

Le gala s’est conclu sur le dévoilement du récipiendaire du nouveau prix Coup de cœur Bell, en l’occurrence la Clinique auditive Bougie audioprothésistes. Celle-ci a été récompensée pour son engagement social visant à briser l’isolement et encourager l’activité chez les aînés.

Chantal Provost honorée

Par ailleurs, la CCIL a profité de la tribune du Gala Dunamis pour rendre hommage à sa présidente-directrice générale Chantal Provost, qui quittera ses fonctions le 30 juin.

Entouré des administrateurs de la Chambre, le président du conseil, Yves D’Astous, a fait l’éloge de ses réalisations, soulignant, entre autres, le leadership qu’elle a exercé au cours de ses huit années passées à la tête de l’organisation. En plus de rassembler et mobiliser les membres, Mme Provost a su donner une voix forte et unie à la CCIL, consolidant son rôle d’acteur incontournable du développement économique à Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page