Connectez-vous à nous

Le Circuit bleu Charles-Bruneau tourne au drame

Actualités

Le Circuit bleu Charles-Bruneau tourne au drame

SOCIÉTÉ. Ce qui devait être un événement heureux a tourné au drame, le 16 septembre. Un tragique accident a coûté la vie à un kayakiste dans le cadre de la troisième édition du Circuit bleu Charles-Bruneau, une activité de financement de quatre jours qui devait faire une halte à Laval.

Commentaires

Le directeur général de la Ville de Bromont, Jean Langevin, qui  pagayait pour encourager une collègue de travail a chaviré après avoir heurté une bouée de navigation sur la rivière des Prairies, près des rapides du Cheval Blanc, à la hauteur de Sainte-Dorothée.

Sa collègue, qui se trouvait dans le même kayak, a eu plus de chance, étant secourue rapidement par les pompiers lavallois.

Intervention des pompiers

«Nous avons prêté assistance à quatre personnes, dont deux ont refusé des traitements d’Urgences-Santé», souligne Carl Lavigne, porte-parole des pompiers de Laval.

«Nous avons récupéré un kayakiste en détresse qui est resté quelques minutes sous l’eau. Nous l’avons embarqué à bord de notre bateau et procédé à des manœuvres de réanimation. On l’a conduit à la marina de Pierrefonds où une ambulance nous attendaient», ajoute-t-il.

Malheureusement, le décès a été constaté en soirée après que l’homme eut été transporté à l’hôpital.

Le maire Marc Demers était sur les lieux de la tragédie sur la rue Galbrand où les pompiers ont pris charge des kayakistes. Un centre d’hébergement a été aménagé temporairement au 6500, boulevard Arthur-Sauvé, à Laval-Ouest.

«Les urgences sociales ont fourni des couvertures, boissons et barres tendres. Une aide psychologique a aussi été mise à la disposition des participants pour les soutenir dans cette épreuve», a conclu M. Lavigne.

Fin prématurée

Les 48 participants à l’événement étaient partis du Canal-de-Sainte-Anne-de-Bellevue et devaient se rendre à la berge des Écores, du boulevard Lévesque Est.

La porte-parole Mylène Paquette et les kayakistes olympiens Hugues et Émilie Fournel ainsi que les participants n’ont jamais atteint la destination, où une cérémonie d’arrivée du circuit était prévue au Chartwell Les Écores, résidence pour retraités.

Les responsables de la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau ont confirmé que les deux autres journées prévues au programme ont été annulées.

Cette randonnée en kayak de plus de 100 kilomètres que les participants relèvent seuls ou à relais devait se tenir du 15 au 18 septembre.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page