Connectez-vous à nous

L’avantage numérique des Comets coule le Rocket

Rocket de Laval

L’avantage numérique des Comets coule le Rocket

HOCKEY. Le Rocket de Laval n’a pu contenir l’avantage numérique des Comets d’Utica en accordant trois filets dans un revers de 5 à 1, le 10 janvier, à la Place Bell.

Commentaires

Pourtant la troupe de Sylvain Lefebvre avait amorcé la rencontre avec le 19e filet de Chris Terry devant 5655 spectateurs. Il a complété un jeu d’Adam Cracknell et Nikita Scherbak. Il s’agissait du seul but de la formation lavalloise.

Les Comets ont répliqué trois fois avant la fin du premier engagement pour se sauver avec la victoire. Michael McNiven a encaissé la défaite en cédant devant Marco Roy, Philip Holm, Adam Comrie, Andrew Cherniwchan et Cole Cassels. Le gardien de but Thatcher Demko a mérité la première étoile de la rencontre repoussant 36 des 37 lancers du Rocket.

L’arbitre lavallois Olivier Gouin a officié la rencontre en compagnie du Québécois Pierre Lambert.

«Nous avons eu une bonne séquence en deuxième période où nous avons appliqué de la pression sur leurs défenseurs, mais Demko a résisté, a expliqué dans un communiqué après la partie l’entraîneur du Rocket, Sylvain Lefebvre. J’aurais aimé voir davantage de chances de marquer en troisième période.»

Prochains matchs

Le Rocket accueillera le Wolfpack d’Hartford le vendredi 12 janvier à 19h30 et les Penguins de Wilkes-Barre/Scraton le lendemain à 16h, à la Place Bell.

Pourtant la troupe de Sylvain Lefebvre avait amorcé la rencontre avec le 19e filet de Chris Terry devant 5655 spectateurs. Il a complété un jeu d’Adam Cracknell et Nikita Scherbak. Il s’agissait du seul but de la formation lavalloise.

Les Comets ont répliqué trois fois avant la fin du premier engagement pour se sauver avec la victoire. Michael McNiven a encaissé la défaite en cédant devant Marco Roy, Philip Holm, Adam Comrie, Andrew Cherniwchan et Cole Cassels. Le gardien de but Thatcher Demko a mérité la première étoile de la rencontre repoussant 36 des 37 lancers du Rocket.

L’arbitre lavallois Olivier Gouin a officié la rencontre en compagnie du Québécois Pierre Lambert.

«Nous avons eu une bonne séquence en deuxième période où nous avons appliqué de la pression sur leurs défenseurs, mais Demko a résisté, a expliqué dans un communiqué après la partie l’entraîneur du Rocket, Sylvain Lefebvre. J’aurais aimé voir davantage de chances de marquer en troisième période.»

Prochains matchs

Le Rocket accueillera le Wolfpack d’Hartford le vendredi 12 janvier à 19h30 et les Penguins de Wilkes-Barre/Scraton le lendemain à 16h, à la Place Bell.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page