Connectez-vous à nous

Société

La précarité alimentaire au Québec inquiète

Depuis le mois de mars, une personne québécoise sur trois a dû aider un proche à se nourrir au moins une fois.

C’est une des conclusions du sondage réalisé par la firme montréalaise Synopsis Recherche Marketing en collaboration avec l’agence de communication 180Deux pour La guignolée des médias, dont la 20e édition se déroule jusqu’au 24 décembre.

Le sondage dévoile également que 27% des personnes sans emploi seront incapables d’assumer leurs dépenses en alimentation plus longtemps que quatre semaines après la fin de l’aide gouvernementale. Il s’agit d’une hausse de 9% depuis mai.

Insécurité alimentaire

Geneviève Mercille, professeur au Département de nutrition de l’Université de Montréal, constate que malgré le nombre grandissant de Québécoises et de Québécois à déclarer des revenus de travail, la situation d’insécurité alimentaire est très préoccupante.

«Depuis le début de la pandémie, 22 % des participants ont vécu une telle situation, dont 8 % en état grave, indique-t-elle. Cela indique une réelle privation de nourriture.»

Selon la spécialiste, la population québécoise a davantage recours à des stratégies de frugalité pour composer avec leurs restrictions budgétaires, telles que consulter le circulaire, respecter rigoureusement leur budget d’épicerie et profiter des prix réduits pour faire des réserves.

«Il n’y a pas de santé mentale possible sans une sécurité alimentaire de base, signale Marie-Ève Cotton, médecin psychiatre et l’une des 20 porte-paroles de l’édition actuelle de La guignolée des médias.»

Donner

Dans le cadre de La guignolée des médias, les Québécoises et les Québécois sont invités à donner des dons en denrées non périssables, en produits d’hygiène personnelle ou en argent.

Ils peuvent déposer le tout dans les pharmacies Jean Coutu du Québec, les épiceries Maxi ou Provigo, ainsi que les bureaux des courtiers immobiliers Via Capitale.

Des dons en argent peuvent également être faits sur la plateforme participative La Ruche, avec le programme de financement Du cœur en double, où Desjardins doublera les contributions jusqu’à concurrence d’un million de dollars pour le Québec. Les fonds recueillis seront distribués aux organismes situés aux quatre coins du Québec.

Finalement, il est possible de contribuer sur guignolee.ca ou de verser 10$ en textant le mot NOEL au 20222. (C.R.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page