Connectez-vous à nous
Accident Lampadaire Saint-Saëns des Laurentides Auteuil Laval
Les pompiers ont réussi à remettre la victime en quelque 30 minutes aux paramédicaux d'Urgences-santé après cet accident. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Elle percute un lampadaire sur Saint-Saëns

Le samedi 17 juillet a été occupé pour les pompiers de Laval qui ont dû répondre à deux appels pour des accidents de la route sur leur territoire, dont l’un a sectionné un lampadaire sur le boulevard Saint-Saëns, là même où deux jeunes en scooter avaient été heurtés par un véhicule une semaine plus tôt.

Il était 6h47 quand le 911 a été prévenu qu’un accident venait de survenir dans ce secteur d’Auteuil.

La première des 3 unités du Service de sécurité incendie de Laval nécessaires à l’intervention, soit 10 pompiers, s’est pointée sur les lieux que 2 minutes après l’appel d’urgence.

Sur place, des agents du Service de police de Laval ont contrôlé la circulation. Pendant ce temps, on commençait à comprendre qu’une conductrice roulant à bonne vélocité au volant de son petit véhicule utilitaire sport, sur le boulevard des Laurentides en direction nord, venait d’effectuer une fausse manœuvre, en tentant de tourner vers l’Est sur le boulevard Saint-Saëns.

La conductrice a perdu le contrôle de son véhicule et percuté de plein fouet un lampadaire se dressant sur le terre-plein central de l’intersection des boulevards des Laurentides et Saint-Saëns.

L’impact a été si violent que le lampadaire s’en est trouvé sectionné, s’abattant sur le sol, alors que le véhicule dérapait pour se renverser et aboutir sur le côté.

Deux personnes se trouvaient à bord du véhicule accidenté, dont bien sûr la conductrice ayant subi des blessures mineures. Les pompiers ont remis cette dernière aux soins des ambulanciers d’Urgences-santé dès 7h18 afin d’être transportée en centre hospitalier.

La personne passagère en a été quitte pour une bonne frousse sans n’éprouver de séquelle physique sérieuse.

Un constat d’infraction a tout de même été donné à la conductrice impliquée, le SPL indiquant que la vitesse serait en cause.

Notons qu’en moins de trois heures, on avait déjà réparé et remis sur pied le lampadaire à cet emplacement ayant connu sa part d’accidents routiers ces dernières semaines.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page