Connectez-vous à nous

Actualités

Don de 40 529 $ et nouveau calendrier des maîtres-chiens

À peine une semaine après avoir remis 40 529,62 $ à la Fondation Martin-Matte, le Service de police de Laval (SPL) a lancé son calendrier des maîtres-chiens 2021 au profit de celle-ci depuis 11 ans.

Rappelons que la Fondation Martin-Matte contribue à offrir une meilleure qualité de vie aux enfants et adultes vivants avec un traumatisme crânien ou une déficience physique.

En 2007, Martin Matte a créé la Fondation pour venir en aide à son frère victime d’un traumatisme crânien lors d’un accident de voiture en 1986.

Christian vit depuis 2008 dans la toute première Maison Martin-Matte, dans Auteuil.

calendrier des maîtres-chiens du Service de police de Laval

Le montant amassé cette année porte à près d’un demi-million de dollars la contribution du SPL à la Fondation Martin-Matte depuis 11 ans.
(Photo gracieuseté)

Points de vente

Le calendrier est donc maintenant disponible, offert au coût de 5 $.

Tout citoyen peut se le procurer à la Gendarmerie (édifice Valérie-Gignac, 3225, boulevard Saint-Martin Est, Duvernay), ainsi qu’aux postes de quartier, tout comme le quartier général du SPL situé au 2911, boulevard Chomedey.

«Truffé de magnifiques clichés des chiens de l’escouade cynophile, l’achat de ce calendrier permet d’offrir un avenir meilleur aux victimes d’un traumatisme crânien et leur famille, de déclarer via communiqué le directeur du Service de police de Laval, Pierre Brochet. Cela est d’autant plus vrai cette année, en raison de la situation liée à la COVID-19, qui a empêché la Fondation de mener plusieurs activités de financement.»

Notons qu’il est aussi possible de se procurer le calendrier en ligne à l’adresse fondationmartinmatte.com.

En mémoire d’Éric Lavoie

Le SPL s’associe à cette cause depuis le décès du maître-chien Éric Lavoie, des suites d’un traumatisme crânien.

Le policier lavallois s’était blessé lors d’un accident de la route alors qu’il répondait à un appel d’urgence.

Chaque jour, 10 Québécois perdent leur autonomie à la suite d’un traumatisme crânien, dont au moins la moitié en lien avec un accident de la route.  (B.L.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page