Connectez-vous à nous

Des citoyens de la rue de Prince-Rupert font pression sur la Ville

lidl opening times today

Actualités

Des citoyens de la rue de Prince-Rupert font pression sur la Ville

REFOULEMENT D’ÉGOUT. Victime de 3 inondations depuis 10 ans, Michel Graus menace d’alerter le ministre de l’Environnement, David Heurtel, et de recourir aux tribunaux si la Ville n’accepte pas de refaire prestement les infrastructures sous la rue de Prince-Rupert, dans Auteuil.

«La merde coule dans la rue», a lancé M. Graus au maire Demers au dernier conseil.

En entrevue au Courrier Laval, le résident du 6490, rue de Prince-Rupert dénonce la déficience des conduits sanitaires et pluviaux. Une inspection à la caméra aurait révélé «53 bris, dont 13 majeurs» sur le tronçon de 250 mètres compris entre les rues Pageau et Réaumur.

Il dit tenir cette information d’une étude réalisée en 2012, dont il aurait obtenu les résultats via une demande d’accès à l’information qui lui aurait initialement été refusée par la Ville, soutient M. Graus.

Plus assuré

À la suite de la dernière inondation, en 2012, Michel Graus, alors aux prises avec de sérieux problèmes de santé, a accepté le règlement proposé par la Ville. Mais cette fois, plus question d’acheter la paix, prévient-il.

«La prochaine fois, je sors l’argent de mes poches. Je ne suis plus assuré contre les dégâts d’eau», dit-il. Le dernier sinistre a nécessité des déboursés oscillant entre 30 000 et 65 000 $, selon l’étendue des dégâts d’un domicile à l’autre.

Deux de ses voisins ont intenté des recours contre la Ville, dont Alain Laflamme qui faisait l’objet d’un reportage à l’émission La Facture, diffusée le 31 mars sur les ondes de Radio-Canada.

Le maire se déplace

Tel qu’il en avait pris l’engagement au conseil municipal, le maire Marc Demers est allé à la rencontre d’une vingtaine de résidents vendredi dernier.

«Juste le fait qu’il se soit déplacé, c’est déjà un gros plus», soutient Michel Graus, qui s’est dit satisfait de cette rencontre de deux heures.

M. Demers a pris l’engagement de faire vérifier l’état des conduits entre le boulevard des Laurentides et la rue Saint-Saëns et d’en tenir informés les citoyens.

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page