Connectez-vous à nous
Pour leur part, l’Association canadienne du vapotage et l’Association québécoise des vapoteries soutiennent que cette loi enfreint la liberté d’expression. (Photo gracieuseté)

Santé

Débat autour de la loi provinciale limitant la publicité sur le vapotage

La Société canadienne du cancer joint sa voix au Procureur général du Québec dans la défense de la loi provinciale limitant la publicité sur la cigarette électronique.

Les arguments relatifs à la validité constitutionnelle de la loi seront entendus par la Cour d’appel du Québec le 22 mars.

Cet appel fait suite à une décision rendue le 3 mai 2019 par Daniel Dumais, juge de la Cour supérieure du Québec, qui invalidait les restrictions sur la publicité de la loi du Québec sur la cigarette électronique et autorisait l’apparition de certaines formes de publicités en n’importe quel lieu, tel que près des écoles et à la télévision.

« Les restrictions imposées par le Québec sur la publicité concernant la cigarette électronique sont essentielles pour décourager le vapotage chez les jeunes, les non-fumeurs et les ex-fumeurs», a déclaré Diego Mena, vice-président, Initiatives stratégiques, Mission et engagement, à la Société canadienne du cancer, via communiqué.

Le taux de vapotage chez les jeunes est actuellement en hausse au Québec et dans le reste du Canada.

En effet, selon l’enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves, 22% des élèves québécois de 4e à 5e secondaire vapotaient lors de l’année scolaire 2018-2019, contre 6% en 2012-2013. (C.R.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page