Connectez-vous à nous

Actualités

Commodore: Marc Demers s’en prend à l’opposition

Le maire Marc Demers dénonce le fait que des conseillers opposés à son parti aient commenté publiquement sur les réseaux sociaux et dans les médias le règlement hors cour intervenu dans le dossier judiciarisé liée à une poursuite de 66,3 M$ contre la Ville.

«Je trouve irresponsable que certains élus aient commenté le dossier «Commodore» avant même que l’administration leur ait transmis tous les faits et les détails du dossier et avant que la décision ne soit débattue et adoptée en conseil municipal», déplore M. Demers dans un communiqué publié sur le coup de midi.

L’entente à l’amiable dont le coût est estimé à 13,6 M$ a été négociée par le Bureau municipal des transactions et des investissements immobiliers avec les avocats du promoteur Aldo Coviello Jr. Celui qui préside aux destinées de Construction Aldo et Construction Lafleur était à la tête du projet des deux tours de 28 et 30 étages qui devaient s’élever sur le site de la marina Commodore, dans Pont-Viau, jusqu’à ce que l’administration Demers en décide autrement en 2014.

«Bon nombre d’informations transmises publiquement par ces conseillers sont complètement fausses et induisent insidieusement la population en erreur, ajoute le maire. Cela a des répercussions négatives sur la confiance des citoyens, mais pourrait aussi faire déraper le processus judiciaire en cours, ce qui serait contre les intérêts de la population lavalloise. C’est tout à fait inacceptable.»

Code d’éthique

Le communiqué de la Ville reprend l’article 6.6 du Code d’éthique et déontologie des élus de Laval selon lequel «le membre ou l’employé politique doit, en tout temps, agir avec loyauté, discrétion, prudence et de manière à protéger l’information confidentielle ou privilégiée de la Ville».

L’article interdit également d’utiliser à des fins partisanes ou politiques toute information ne pouvant être obtenu conformément à la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.

À 16h aujourd’hui

«Lorsque le conseil municipal se sera prononcé sur ce dossier, soyez assurés que nous communiquerons l’ensemble des informations à la population», termine le maire.

Le règlement hors cours sera débattu sur le coup de 16h cet après-midi, alors qu’on reprendra la séance du conseil municipal là où elle s’est arrêtée hier à 23h.

Incidemment, les Lavallois pourront suivre en direct les échanges en webdiffusion en cliquant sur ce lien.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page