Connectez-vous à nous

Une famille à la rue après un incendie sous enquête

Faits divers

Une famille à la rue après un incendie sous enquête

LAVAL-DES-RAPIDES. Le feu a pris à l’arrière d’un logement en rénovation au second étage d’un bâtiment résidentiel situé au 141, boulevard Laval, près du boulevard Cartier, ce qui a forcé une petite famille de quatre personnes à évacuer les lieux dans la soirée du 16 février.

Commentaires

L’intervention a exigé 6 unités du Service de sécurité incendie, soit 23 pompiers, qui sont arrivés devant cet ancien dépanneur à 17h49, soit 5 minutes après l’appel au 911.

De la fumée et des flammes étaient alors apparentes près de la porte d’entrée du logement visé à l’étage supérieur. Les sapeurs ont contrôlé le feu à 19h01.

L’endroit abrite trois logements dont deux étaient inoccupés pour des travaux de rénovation.

Bien que l’origine puisse être fort probablement un court-circuit électrique, la thèse d’un incendie de nature criminelle n’est pas totalement écartée. Pour le moment, l’incendie demeure sous enquête incendie jusqu’à nouvel ordre.

Causés par le feu, la fumée, l’eau et l’exploration, les dommages sont évalués à 20 000 $. Les quatre personnes habitant le seul logement affecté devront se reloger temporairement, principalement en raison de l’écoulement d’eau.

L’intervention a exigé 6 unités du Service de sécurité incendie, soit 23 pompiers, qui sont arrivés devant cet ancien dépanneur à 17h49, soit 5 minutes après l’appel au 911.

De la fumée et des flammes étaient alors apparentes près de la porte d’entrée du logement visé à l’étage supérieur. Les sapeurs ont contrôlé le feu à 19h01.

L’endroit abrite trois logements dont deux étaient inoccupés pour des travaux de rénovation.

Bien que l’origine puisse être fort probablement un court-circuit électrique, la thèse d’un incendie de nature criminelle n’est pas totalement écartée. Pour le moment, l’incendie demeure sous enquête incendie jusqu’à nouvel ordre.

Causés par le feu, la fumée, l’eau et l’exploration, les dommages sont évalués à 20 000 $. Les quatre personnes habitant le seul logement affecté devront se reloger temporairement, principalement en raison de l’écoulement d’eau.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page