Connectez-vous à nous

Une citoyenne sauve un kayakiste de la noyade

Faits divers

Une citoyenne sauve un kayakiste de la noyade

LAVAL-OUEST. Une dame qui travaillait sur son terrain dans l’après-midi du 13 juin a entendu un homme crier avant de l’apercevoir en train de dériver sur la rivière des Mille-Îles, à la hauteur de la 1ère Avenue et de la rue Riviera.

Commentaires

Après avoir contacté le 911 sur le coup de 13h23, la citoyenne a pris une ceinture de sécurité avec elle et sauté dans son kayak pour ensuite se diriger vers le malheureux qui souffrait d’une sérieuse hypothermie après avoir chaviré et vu son kayak emporté par le courant.

Réussissant à rejoindre l’homme, qui n’arrivait plus à bouger ses membres, la kayakiste lui a passé une partie de la ceinture de sécurité et l’a accroché à son embarcation.

Par la suite, elle a pagayé vers les rives de Deux-Montagnes, alors qu’un des bateaux de sauvetage nautique du Service de sécurité incendie de Laval arrivait sur les lieux, à 13h35, contrôlant la situation une minute plus tard.

Les trois unités de pompiers réclamées pour l’intervention, soit neuf hommes, ont continué les manœuvres de premiers soins, avant de confier l’homme aux ambulanciers d’Urgences-santé qui ont commencé à traiter son hypothermie sévère, lui qui éprouvait un choc post-traumatique.

«Cette dame a vraiment fait ce qu’il fallait en appelant d’abord le 911 puis en se munissant d’une ceinture de sécurité et d’aller porter secours à cet homme», de raconter Carl Lavigne, le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval restant encore impressionné par l’initiative et le savoir-faire de cette citoyenne lavalloise.

Après avoir contacté le 911 sur le coup de 13h23, la citoyenne a pris une ceinture de sécurité avec elle et sauté dans son kayak pour ensuite se diriger vers le malheureux qui souffrait d’une sérieuse hypothermie après avoir chaviré et vu son kayak emporté par le courant.

Réussissant à rejoindre l’homme, qui n’arrivait plus à bouger ses membres, la kayakiste lui a passé une partie de la ceinture de sécurité et l’a accroché à son embarcation.

Par la suite, elle a pagayé vers les rives de Deux-Montagnes, alors qu’un des bateaux de sauvetage nautique du Service de sécurité incendie de Laval arrivait sur les lieux, à 13h35, contrôlant la situation une minute plus tard.

Les trois unités de pompiers réclamées pour l’intervention, soit neuf hommes, ont continué les manœuvres de premiers soins, avant de confier l’homme aux ambulanciers d’Urgences-santé qui ont commencé à traiter son hypothermie sévère, lui qui éprouvait un choc post-traumatique.

«Cette dame a vraiment fait ce qu’il fallait en appelant d’abord le 911 puis en se munissant d’une ceinture de sécurité et d’aller porter secours à cet homme», de raconter Carl Lavigne, le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval restant encore impressionné par l’initiative et le savoir-faire de cette citoyenne lavalloise.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page