Connectez-vous à nous

Un salaire imprécis pour les nouveaux préposés aux bénéficiaires

lidl opening times today

COVID-19

Un salaire imprécis pour les nouveaux préposés aux bénéficiaires

Les nouveaux 305 préposés aux bénéficiaires (PAB) de Laval, qui reçoivent une formation au Centre de Compétences-2000, obtiendront un salaire de 26$ de l’heure seulement si des primes additionnelles en lien avec l’urgence sanitaire sont ajoutées au salaire de base.

«Le ministre François Legault n’arrête pas de dire qu’il regrette de ne pas s’être occupé des préposés, mais il ne respecte pas l’engagement qu’il a fait avec les nouveaux PAB», déclare Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Pour atteindre un salaire de $26,90, les nouveaux préposés doivent recevoir les primes et montants forfaitaires prévus dans les arrêtés ministériels sous le décret d’état d’urgence sanitaire.

Prime en zone rouge

«Pour avoir toutes ces primes, il faut travailler en CHSLD à temps plein et en zone rouge, explique Mme Aube. Selon les informations données par le CISSS de Laval, il n’y a qu’une centaine de postes disponibles à temps plein, mais ils devront être occupés en premier par des personnes avec ancienneté selon notre convention collective.»

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) confirme que le salaire de base des PAB commence à 20,55$ de l’heure et seulement ceux travaillant à temps plein pourront atteindre le 49 000 $ de salaire annuel.

«Pour la définition de zone rouge, le ministère renouvelle à chaque deux semaines la liste des CHSLD, ajoute-t-elle. On ne sait pas combien de personnes vont pouvoir gagner la prime en zone rouge au mois de septembre.»

Négociation

Le MSSS explique que la combinaison du salaire de base et des primes offertes dans le cadre du décret d’urgence sanitaire permettent d’obtenir 49 000 $ en salaire annuel.

«Les négociations sont en cours avec les syndicats représentant les préposés aux bénéficiaires et les préposés, assure Robert Maranda, responsable des relations avec les médias au MSSS. La proposition faite par le gouvernement en vue de dégager des ententes de principe prévoit des bonifications qui permettraient, selon des modalités à convenir, de maintenir une rémunération similaire.»

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS de Laval espère que le gouvernement acceptera la hausse salariale pour que tous les préposés arrivent à un salaire proche des 26$ de l’heure.

«Un PAB qui gagne 22,35$ et qui travaille à temps partiel depuis 15 ans au CHSLD Sainte-Dorothée va devoir former l’un des nouveaux étudiants qui va gagner plus que lui, s’exclame Marjolaine Aubé. On juge que c’est une situation inacceptable.»

Réponse de la ministre

Le mercredi 17 juin, la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, a écrit sur Twitter. «J’ai communiqué avec le PDG du @cissslaval. Le gouvernement a toujours été clair: on va offrir du temps complet aux préposés en CHSLD avec un salaire de 49 000$ par année. Ça va s’appliquer», a-t-elle assuré.

Pour sa part, Marjolaine Aubé affirme que Cristian Gagné, président-directeur-général du CISSS de Laval, ne pourra prendre aucune décision à ce sujet, car c’est la convention collective qui encadrera les prochaines embauches.

«On est très content avec la formation des nouveaux PAB, conclut-elle. On espère que François Legault va bientôt donner une solution et donner un salaire égal à tous les PAB.»

Situation à Laval

Avec maintenant 5702 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de seulement 4 cas en 24 heures. La région demeure plutôt stable du côté des décès avec 657.

Un total de 4412 lavallois se sont rétablis et 38 employés sont encore en absence du travail à cause de la COVID-19.

Deux cliniques de dépistage sans rendez-vous sont ouvertes tous les jours à Laval, entre 8h et 16h. Celles-ci sont situées à l’aréna Cartier au 100, montée Major, dans Laval-des-Rapides, et la clinique mobile se trouve au Centre Lausanne (455, rue de Lausanne), dans Vimont.

Les personnes priorisées pour être testées sont celles présentant des symptômes s’apparentant à la grippe ou à la COVID-19, soit la fièvre, l’apparition ou aggravation de la toux, des difficultés respiratoires, la perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale et/ou la perte de goût.

Au Québec, on déplore 42 nouveaux décès, ce qui porte le total à 5340 dans la province.

Le nombre total de cas déclarés est passé à 54 383, alors que 572 personnes sont hospitalisées, dont 65 aux soins intensifs.

 

 

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page