Connectez-vous à nous

Un quatrième parti dans la course à la mairie

Actualités

Un quatrième parti dans la course à la mairie

ÉLECTIONS. Avenir Laval porte à quatre le nombre de formations présentes sur l’échiquier politique municipale.

Commentaires

Dûment autorisé par le bureau du Directeur général des élections du Québec depuis la mi-mai, ce nouveau parti créé moins de six mois avant le scrutin est dirigé par Sonia Baudelot, qui briguera la mairie en novembre prochain.

Bien que fort discrète, Mme Baudelot assiste assidument aux séances du conseil municipal tous les premiers mardis du mois.

Aux dernières élections, elle avait fait campagne comme candidate indépendante dans le district L’Abord-à-Plouffe, où elle avait terminé troisième avec 15 % des suffrages exprimés.

Dans un communiqué publié le 14 juin, elle reproche à l’administration Demers de n’avoir «jamais pu s’imposer» et critique l’opposition qu’elle juge «réduite à sa plus simple expression».

Mme Baudelot, qui occupe un poste de directrice de vol chez Air Transat où elle est responsable du recrutement, procédera au lancement de sa campagne le mercredi 28 juin dans un restaurant du boulevard Saint-Martin.

À ce jour, ils sont quatre chefs de parti et candidats à la mairie officiellement engagés dans la course, à savoir Sonia Baudelot (Avenir Laval) Marc Demers (Mouvement lavallois), Jean-Claude Gobé (Action Laval) et Michel Trottier (Parti Laval).

Dûment autorisé par le bureau du Directeur général des élections du Québec depuis la mi-mai, ce nouveau parti créé moins de six mois avant le scrutin est dirigé par Sonia Baudelot, qui briguera la mairie en novembre prochain.

Bien que fort discrète, Mme Baudelot assiste assidument aux séances du conseil municipal tous les premiers mardis du mois.

Aux dernières élections, elle avait fait campagne comme candidate indépendante dans le district L’Abord-à-Plouffe, où elle avait terminé troisième avec 15 % des suffrages exprimés.

Dans un communiqué publié le 14 juin, elle reproche à l’administration Demers de n’avoir «jamais pu s’imposer» et critique l’opposition qu’elle juge «réduite à sa plus simple expression».

Mme Baudelot, qui occupe un poste de directrice de vol chez Air Transat où elle est responsable du recrutement, procédera au lancement de sa campagne le mercredi 28 juin dans un restaurant du boulevard Saint-Martin.

À ce jour, ils sont quatre chefs de parti et candidats à la mairie officiellement engagés dans la course, à savoir Sonia Baudelot (Avenir Laval) Marc Demers (Mouvement lavallois), Jean-Claude Gobé (Action Laval) et Michel Trottier (Parti Laval).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page