Connectez-vous à nous

Un pays, le souhait de Pierre Karl Péladeau

lidl opening times today

Actualités

Un pays, le souhait de Pierre Karl Péladeau

POLITIQUE. «Mon unique motivation en politique, c’est de faire du Québec un pays!» Invité spécial à l’assemblée générale du conseil exécutif du Parti québécois (PQ) de la région de Laval tenue le 22 février, Pierre Karl Péladeau a annoncé ses couleurs en vue des élections provinciales de 2018.

Commentaires

Le chef du parti a prononcé une allocution bien sentie, enflammée par moment, sur son intention de former une nation. «La souveraineté se décline à plusieurs niveaux: culturel, fiscal, justice, économique. Elle apporterait aussi beaucoup à toutes les communautés culturelles et tous ceux et celles qui enrichissent notre milieu», a poursuivi le député de St-Jérôme, ajoutant «qu’on ferait le procès de la péréquation», en référence aux nombreux milliards envoyés à Ottawa.

Critique du gouvernement libéral

Il a aussi critiqué le gouvernement libéral en place, accusant Philippe Couillard de vouloir «nous faire revenir en arrière» et «rapetisser l’État». «Le premier ministre est peut-être en train de nous donner un coup de main [pour le prochain scrutin]», a-t-il déclaré ironiquement, déclenchant des rires dans la salle.

Pierre Karl Péladeau a aussi abordé l’accompagnement des immigrants, l’importance des CPE «qui participent au continuum de l’éducation des enfants» et l’Institut de la souveraineté. Il a conclu en disant que l’indépendance du Québec n’avait pas été assez en avant-plan durant les 20 dernières années, une souveraineté qui permettrait de «protéger notre langue, de s’ouvrir encore plus envers ceux et celles qui ont choisi de s’établir dans la province et de réaliser le rêve de nos ancêtres».

Une nouvelle présidente

Durant cette assemblée, qui s’est déroulée dans les locaux de l’Entraide Pont-Viau, on a procédé au changement de garde au conseil exécutif, Odette Lavigne succédant au président Michel Leduc, en poste depuis 10 ans.

«Il est temps de laisser ma place aux plus jeunes», a notamment déclaré M. Leduc, qui a souligné que le Parti québécois comptait une majorité de membres âgés de 50 ans et plus. Il a mentionné que son départ de la présidence ne marquait absolument pas la fin de son association avec le PQ. «Je poursuivrai mon militantisme», a annoncé celui qui a eu droit à des applaudissements bien nourris au terme de son allocution.

Au sein de l’exécutif, la nouvelle présidente siégera en compagnie de Micheline Dufour, première vice-présidente; Jean Cook, vice-président responsable de l’organisation et de la mobilisation; Roxane Bourget, trésorière; France Desroches, secrétaire; Benoit Fauteux, conseiller responsable du dossier de l’environnement et du développement durable; Patrice Jasmin-Tremblay, conseiller; Claudette Legault, conseillère, et Anis Telmat, président des jeunes.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page