Connectez-vous à nous

Troisième parade d’Halloween sur le boulevard Cartier

lidl opening times today

Actualités

Troisième parade d’Halloween sur le boulevard Cartier

SOCIÉTÉ. Le boulevard Cartier prendra une drôle d’allure le samedi 28 octobre alors que petits monstres et autres personnages défileront sur l’artère en quête de friandises d’Halloween.

Commentaires

Les participants à cette troisième édition de la parade de La Parentèle de Laval ont rendez-vous dans la cour de l’école Marcel-Vaillancourt (150, avenue Legrand) sur le coup de 10h. Par la suite, ils emprunteront le boulevard en direction ouest, fermé à la circulation pour la sécurité de tous, jusqu’à la rue Giroux. Les enfants iront cogner aux portes de la quarantaine de commerçants installés sur Cartier afin de recevoir leur part de sucreries.

«Nous avons sorti les costumes que nous avons reçus en dons et nous en avons 200 que nous pourrons louer aux familles pour la somme de 5 $, explique Maxime Savard, directeur général du regroupement de l’avenue Léo-Lacombe. Nous en aurons aussi sur place [le matin même de la parade].»

Comme l’an dernier, Zuruba, une école de percussions afro-brésiliennes, sera en tête du défilé pour agrémenter ce rendez-vous communautaire en musique rythmée.

La Parentèle pourra aussi compter encore une fois sur la participation d’épiciers du quartier, comme IGA et Metro, pour le don de bonbons et la compagnie Chasse-neige apportera de l’équipement utilisé en hiver pour le déneigement et qui, pour l’occasion, sera aussi déguisé pour amuser les petits.

«Durant cette journée, nous sommes tous unis en portant un costume, fait valoir Pierre Anthian, conseiller municipal de Laval-des-Rapides. On laisse tomber les différences, on se retrouve tous dans la rue et on fait la fête. Ça prend une autre dimension sociale.»

L’an dernier, quelque 700 personnes avaient répondu à l’invitation des organisateurs, malgré la température maussade. En 2017, on espère que le beau temps sera au rendez-vous et par le fait même de nombreux adeptes d’Halloween!

Les participants à cette troisième édition de la parade de La Parentèle de Laval ont rendez-vous dans la cour de l’école Marcel-Vaillancourt (150, avenue Legrand) sur le coup de 10h. Par la suite, ils emprunteront le boulevard en direction ouest, fermé à la circulation pour la sécurité de tous, jusqu’à la rue Giroux. Les enfants iront cogner aux portes de la quarantaine de commerçants installés sur Cartier afin de recevoir leur part de sucreries.

Partenaires, membres du personnel de La Parentèle et élu municipal se donnent la main pour organiser la parade dPartenaires, membres du personnel de La Parentèle et élu municipal se donnent la main pour organiser la parade d’Halloween, un événement que l’on souhaite récurrent pour plusieurs années à venir.  ©Photo – Photo Diane Hameury

«Nous avons sorti les costumes que nous avons reçus en dons et nous en avons 200 que nous pourrons louer aux familles pour la somme de 5 $, explique Maxime Savard, directeur général du regroupement de l’avenue Léo-Lacombe. Nous en aurons aussi sur place [le matin même de la parade].»

Comme l’an dernier, Zuruba, une école de percussions afro-brésiliennes, sera en tête du défilé pour agrémenter ce rendez-vous communautaire en musique rythmée.

La Parentèle pourra aussi compter encore une fois sur la participation d’épiciers du quartier, comme IGA et Metro, pour le don de bonbons et la compagnie Chasse-neige apportera de l’équipement utilisé en hiver pour le déneigement et qui, pour l’occasion, sera aussi déguisé pour amuser les petits.

«Durant cette journée, nous sommes tous unis en portant un costume, fait valoir Pierre Anthian, conseiller municipal de Laval-des-Rapides. On laisse tomber les différences, on se retrouve tous dans la rue et on fait la fête. Ça prend une autre dimension sociale.»

L’an dernier, quelque 700 personnes avaient répondu à l’invitation des organisateurs, malgré la température maussade. En 2017, on espère que le beau temps sera au rendez-vous et par le fait même de nombreux adeptes d’Halloween!

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page