Connectez-vous à nous

Travaux de longue haleine sur le boulevard Saint-Elzéar Ouest

Actualités

Travaux de longue haleine sur le boulevard Saint-Elzéar Ouest

Des travaux majeurs sont actuellement en cours sur le boulevard Saint-Elzéar Ouest, entre les boulevards Chomedey et Curé-Labelle.

Ajout de deux voies; aménagement d’une piste cyclable, d’un trottoir et d’un mail central; enfouissement des utilités publiques; ces travaux qui s’échelonneront sur 24 mois sont estimés à 6 M$.

«On répond à la nouvelle vocation du secteur qui compte beaucoup d’habitations multifamiliales, explique Nadine Lussier, porte-parole de Ville de Laval. Il y a une densité de population très importante et on doit s’adapter à cette nouvelle réalité en assurant une circulation plus fluide.»

Détours

Durant les travaux, les automobilistes devront emprunter des détours. Un citoyen, mécontent de la circulation dense dans son quartier, a d’ailleurs fait parvenir des photos au Courrier Laval montrant une heure de pointe plutôt occupée en fin de journée.

«Quand il y a des travaux de la sorte, la Ville tente toujours de trouver des détours qui ont le moins d’impact sur la circulation locale. Cependant, il arrive que le choix soit limité. Évidemment, les conducteurs doivent respecter la signalisation», ajoute Mme Lussier.

Quant au scénario de dévier la circulation sur la voie de service de l’autoroute 440, la porte-parole fait valoir que la municipalité doit se soumettre à la réglementation mise en place par le gouvernement provincial.

«La voie de service appartient au ministère des Transports et il y a certains règlements qui encadrent les détours sur une voie rapide. Mais comme les travaux vont durer 24 mois, les détours évolueront et progresseront. Ce ne sera pas toujours les mêmes», souligne Nadine Lussier.

Cette dernière ajoute que lorsque le Service d’ingénierie débute des travaux obstruant une voie publique, les policiers, les pompiers, la commission scolaire et Urgences-santé, entre autres, sont avisés de la situation.

«Pour le moment, la police n’a pas eu de plainte, alors il n’y a eu aucune intervention spécifique dans ce secteur», de conclure la porte-parole.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page