Connectez-vous à nous

Transfert d’actifs entre deux fondations

Actualités

Transfert d’actifs entre deux fondations

SOCIÉTÉ. Signée cet automne, l’entente de transfert d’actifs entre la Fondation du CRDITED de Laval, en instance de dissolution, et la Fondation Le Pilier a été soulignée officiellement le 8 décembre, dans les locaux du Centre Marcelle et Jean Coutu, à Auteuil.

Commentaires

Les deux organismes partageaient une mission commune: l’amélioration de la qualité de vie d’une clientèle bien spécifique à chacun. Le premier auprès de gens vivant avec une déficience intellectuelle ou trouble envahissant du développement, le second accompagnant les personnes handicapées, jeunes et adultes, vivant avec une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience physique.

«En plus d’un transfert de fonds, nous sommes propriétaire d’une maison sur le boulevard des Mille-Îles qui héberge des gens vivant une déficience intellectuelle, explique Pierre Bélanger, directeur général de la Fondation Le Pilier, un regroupement qui compte 31 ans d’existence. Cependant, ce n’est pas notre personnel qui offre les services, nous sommes plutôt les locateurs de la place et c’est une personne contractuelle qui s’en occupe.»

Nouveau membre et hommage

La Fondation Le Pilier accueille également un nouveau membre à son conseil d’administration, alors que Paul Courville, da la Fondation du CRDITED de Laval, se joint à l’organisme de la place Jean-Coutu.

«C’est notre actif humain, indique en riant Pierre Bélanger. C’était important pour nous d’avoir la mémoire corporative de la Fondation [pour qu’on se souvienne d’elle et de ce qu’elle a accompli].»

Finalement, les célébrations du 8 décembre, auxquelles assistaient une quarantaine de personnes, ont également été l’occasion de souligner l’apport d’André Beauchamp, associé à la Fondation du CRDITED de Laval et impliqué pendant 40 ans auprès des gens vivant avec une déficience, en nommant la résidence à son nom. M. Beauchamp est décédé en 2014.

«Du côté du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval, on est très content de cette entente qui assure une pérennité et aussi que les efforts de la Fondation du CRDITED de Laval ne soient pas perdus. C’est une suite logique des choses», de conclure Pierre Bélanger.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page