Connectez-vous à nous

Soirée unique avec Richard Abel et son élégant tour du monde

lidl opening times today

Culture

Soirée unique avec Richard Abel et son élégant tour du monde

ÉVÉNEMENT. Accompagné d’une trentaine d’artistes, danseurs et musiciens, Richard Abel présente son concert le plus ambitieux en carrière avec Elegancia autour du monde le samedi 18 novembre, à la Place Bell.

Commentaires

Dans ce spectacle unique, le célèbre pianiste québécois répond à l’invitation d’evenko de regrouper sous un seul concept ses deux plus gros succès scéniques en un seul concert à grand déploiement avec costumes, orchestre et danseurs.

«Après avoir passé un mois au Casino de Montréal où je faisais un tour du monde, ce qui me donnait un infini de possibilités, les gens d’evenko ont aimé l’idée, raconte Richard Abel. Ils m’ont aussi demandé ce qui avait fait le succès d’Elegancia, il y a 12 ans. Alors, pourquoi ne pas faire un amalgame des deux?»

Approche originale

Pour l’occasion, l’artiste a adapté des tarentelles napolitaines et mélodies d’ABBA, des Beatles, de Strauss, Leonard Cohen, alors qu’il se promène en Suède, Angleterre, Autriche et à Montréal. Entretemps, des mariachis apportent leur joie de vivre mexicaine pour ce spectacle qui s’ouvre aux États-Unis avec New York, New York pour continuer plus tard avec la favorite du pianiste, Don’t Cry For Me Argentina.

Également, trois couples apparaissent parfois pour danser la salsa, valse ou le tango.

«J’ai perdu mon père il y a deux ans, relate avec émotion Richard Abel. Son film préféré a toujours été Parfum de femme, avec Al Pacino. Lui qui ne s’est jamais mêlé de mes affaires m’avait suggéré de jouer le tango dansé par les principaux personnages. C’est très beau comme pièce et toujours rempli d’émotion pour moi.»

En cours de prestation, le musicien rendra d’ailleurs de nombreux hommages à certains artistes, racontant plusieurs anecdotes alors que des images défileront sur écran géant pour appuyer autant son propos que sa musique.

«Ça ne m’arrive pas souvent, mais j’ai le tract devant l’ampleur du concert, ajoute le sympathique musicien et producteur. Toutefois, je suis un passionné. J’aime jouer, peu importe le format, peu importe l’endroit. Je préfère en avoir moins dans les poches, mais plus sur la scène.»

evenko présente son concert «Elegancia autour du monde», de Richard Abel, le samedi 18 novembre, à 20h, à la Place Bell (1950, rue Claude-Gagné). Information: evenko.ca/www.placebell.ca.

Dans ce spectacle unique, le célèbre pianiste québécois répond à l’invitation d’evenko de regrouper sous un seul concept ses deux plus gros succès scéniques en un seul concert à grand déploiement avec costumes, orchestre et danseurs.

«Après avoir passé un mois au Casino de Montréal où je faisais un tour du monde, ce qui me donnait un infini de possibilités, les gens d’evenko ont aimé l’idée, raconte Richard Abel. Ils m’ont aussi demandé ce qui avait fait le succès d’Elegancia, il y a 12 ans. Alors, pourquoi ne pas faire un amalgame des deux?»

Approche originale

Pour l’occasion, l’artiste a adapté des tarentelles napolitaines et mélodies d’ABBA, des Beatles, de Strauss, Leonard Cohen, alors qu’il se promène en Suède, Angleterre, Autriche et à Montréal. Entretemps, des mariachis apportent leur joie de vivre mexicaine pour ce spectacle qui s’ouvre aux États-Unis avec New York, New York pour continuer plus tard avec la favorite du pianiste, Don’t Cry For Me Argentina.

Également, trois couples apparaissent parfois pour danser la salsa, valse ou le tango.

«J’ai perdu mon père il y a deux ans, relate avec émotion Richard Abel. Son film préféré a toujours été Parfum de femme, avec Al Pacino. Lui qui ne s’est jamais mêlé de mes affaires m’avait suggéré de jouer le tango dansé par les principaux personnages. C’est très beau comme pièce et toujours rempli d’émotion pour moi.»

En cours de prestation, le musicien rendra d’ailleurs de nombreux hommages à certains artistes, racontant plusieurs anecdotes alors que des images défileront sur écran géant pour appuyer autant son propos que sa musique.

«Ça ne m’arrive pas souvent, mais j’ai le tract devant l’ampleur du concert, ajoute le sympathique musicien et producteur. Toutefois, je suis un passionné. J’aime jouer, peu importe le format, peu importe l’endroit. Je préfère en avoir moins dans les poches, mais plus sur la scène.»

evenko présente son concert «Elegancia autour du monde», de Richard Abel, le samedi 18 novembre, à 20h, à la Place Bell (1950, rue Claude-Gagné). Information: evenko.ca/www.placebell.ca.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page