Connectez-vous à nous

Séances de remue-méninges pour les candidats et membres du ML

Actualités

Séances de remue-méninges pour les candidats et membres du ML

POLITIQUE. Près de 150 militants du Mouvement lavallois-Équipe Marc Demers ont participé, ce matin, à des séances de remue-méninges autour de projets susceptibles de nourrir la plateforme électorale que cette formation politique dévoilera lors du déclenchement officiel de la campagne électorale, l’automne prochain.

Commentaires

L’exercice, qui s’est déroulé dans le cadre de l’assemblée générale annuelle du parti, a amené les membres à imaginer Laval dans 20 ans d’ici, mais également à réfléchir sur les grands enjeux à prioriser dans un prochain mandat de 4 ans.

Regroupés par district électoral, les sympathisants et leur candidat respectif devaient également débattre des besoins, défis et préoccupations à plus petite échelle pour en arriver à cibler un ou deux projets de quartier, qui pourraient éventuellement être proposés à l’électorat.

Se gardant bien d’identifier les projets débattus en ateliers, le chef a rappelé que le parti planifiait la présente campagne depuis plus de trois ans.

Mobilisation

«Aujourd’hui, c’est aussi  un moment important pour mobiliser nos membres», a reconnu Marc Demers au terme de l’assemblée, dimanche en fin de matinée.

Celui-ci reconnaît être en mode électoral depuis le brunch annuel qui avait réuni un millier de personnes le 19 mars dernier au Palace de Laval.

De fait, le parti a, depuis, tenu cinq campagnes d’investiture dans autant de districts orphelins, dont celui de Chomedey où 568 membres ont exercé leur droit de vote à la fin du mois de mai.

«La mobilisation est spectaculaire», affirme fièrement le chef du Mouvement lavallois (ML), glissant au passage que l’investiture à la chefferie du parti de la mairesse sortante de Longueuil, Caroline Saint-Hilaire, avait mobilisé moins de membres que son parti en a réunis pour le seul district de Chomedey.

Renaud

Ne reste plus qu’un candidat à élire afin de compléter l’équipe que le ML présentera dans les 21 districts lavallois en vue du scrutin du 5 novembre.

À l’annonce surprise, la semaine dernière, du retrait du conseiller sortant Raynald Adams, le district de Renaud est actuellement ouvert.

Déjà, ils sont cinq à six candidats dûment autorisés par le part à briguer les suffrages lors de l’investiture qui se tiendra le 30 juillet.

Présent à l’assemblée générale du Mouvement lavallois, M. Adams a affirmé que si son aide était requise par le futur candidat dans Renaud, il se ferait un plaisir de contribuer à sa campagne.

L’exercice, qui s’est déroulé dans le cadre de l’assemblée générale annuelle du parti, a amené les membres à imaginer Laval dans 20 ans d’ici, mais également à réfléchir sur les grands enjeux à prioriser dans un prochain mandat de 4 ans.

Regroupés par district électoral, les sympathisants et leur candidat respectif devaient également débattre des besoins, défis et préoccupations à plus petite échelle pour en arriver à cibler un ou deux projets de quartier, qui pourraient éventuellement être proposés à l’électorat.

Se gardant bien d’identifier les projets débattus en ateliers, le chef a rappelé que le parti planifiait la présente campagne depuis plus de trois ans.

Mobilisation

«Aujourd’hui, c’est aussi  un moment important pour mobiliser nos membres», a reconnu Marc Demers au terme de l’assemblée, dimanche en fin de matinée.

Celui-ci reconnaît être en mode électoral depuis le brunch annuel qui avait réuni un millier de personnes le 19 mars dernier au Palace de Laval.

De fait, le parti a, depuis, tenu cinq campagnes d’investiture dans autant de districts orphelins, dont celui de Chomedey où 568 membres ont exercé leur droit de vote à la fin du mois de mai.

«La mobilisation est spectaculaire», affirme fièrement le chef du Mouvement lavallois (ML), glissant au passage que l’investiture à la chefferie du parti de la mairesse sortante de Longueuil, Caroline Saint-Hilaire, avait mobilisé moins de membres que son parti en a réunis pour le seul district de Chomedey.

Renaud

Ne reste plus qu’un candidat à élire afin de compléter l’équipe que le ML présentera dans les 21 districts lavallois en vue du scrutin du 5 novembre.

À l’annonce surprise, la semaine dernière, du retrait du conseiller sortant Raynald Adams, le district de Renaud est actuellement ouvert.

Déjà, ils sont cinq à six candidats dûment autorisés par le part à briguer les suffrages lors de l’investiture qui se tiendra le 30 juillet.

Présent à l’assemblée générale du Mouvement lavallois, M. Adams a affirmé que si son aide était requise par le futur candidat dans Renaud, il se ferait un plaisir de contribuer à sa campagne.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page