Connectez-vous à nous

Plusieurs arrestations de trafiquants de stupéfiants

Faits divers

Plusieurs arrestations de trafiquants de stupéfiants

ENQUÊTE. Dans le cadre du projet Outrer réalisé initialement en juillet 2017, la division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, avec la collaboration des Services de police de Laval et Québec, a procédé à plusieurs arrestations en matière de stupéfiants dans la matinée du 15 mars.

Commentaires

Débutée le 4 juillet 2017, cette opération visait le démantèlement d’un réseau de fournisseurs et distributeurs de stupéfiants dans plusieurs régions de la province mais principalement Québec, Lévis,  Portneuf, Lotbinière, l’île d’Orléans, Matane et Sept-Îles.

À l’époque, 4 suspects,  3 hommes et 1 femme âgés entre 25 et 35 ans avaient été arrêtés. De la cocaïne et des comprimés de méthamphétamine avaient été principalement saisis.

Le 15 mars, ce sont cinq personnes qui ont été arrêtées dans la poursuite du projet. Ces 4 hommes et une femme entre 27 et 36 ans, résidant dans les régions de Laval, Lotbinière, Portneuf et Québec, comparaitront au palais de justice de Québec sous divers chefs d’accusation en matière de stupéfiants.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.  (B.L.)

Débutée le 4 juillet 2017, cette opération visait le démantèlement d’un réseau de fournisseurs et distributeurs de stupéfiants dans plusieurs régions de la province mais principalement Québec, Lévis,  Portneuf, Lotbinière, l’île d’Orléans, Matane et Sept-Îles.

À l’époque, 4 suspects,  3 hommes et 1 femme âgés entre 25 et 35 ans avaient été arrêtés. De la cocaïne et des comprimés de méthamphétamine avaient été principalement saisis.

Le 15 mars, ce sont cinq personnes qui ont été arrêtées dans la poursuite du projet. Ces 4 hommes et une femme entre 27 et 36 ans, résidant dans les régions de Laval, Lotbinière, Portneuf et Québec, comparaitront au palais de justice de Québec sous divers chefs d’accusation en matière de stupéfiants.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.  (B.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page