Connectez-vous à nous

Plus de 800 personnes au 6e Concert pour l’Avenir

Culture

Plus de 800 personnes au 6e Concert pour l’Avenir

La Fondation Droit au talent,  qui regroupe les cinq écoles du programme arts-études en musique de la Commission scolaire de Laval (CSDL), a tenu son concert annuel le 21 avril à l’église Ste-Rose-de-Lima de Laval.

Commentaires

Le comédien et animateur Francis Reddy a mené l’événement avec son humour et énergie caractéristiques alors qu’on présentait en primeur trois extraits du conte Le carnaval des merveilles et des monstres, de l’auteur Giannis Georgantelis, qui signe musique et paroles des chansons inspirées par les illustrations de Katerina Veroustou et textes deMihalis Makropoulos.

Belles collaborations

Par la suite, les chefs de choeur des écoles Des Cèdres et Marcel-Vaillancourt, Frédéric Brunel et Frédéric Lefebvre, ainsi la cheffe Catherine Gagné, ont dirigé tour à tour les jeunes choristes accompagnés de l’orchestre symphonique de l’école Curé- Antoine-Labelle. Ce projet avait été rendu possible grâce à l’initiative de Dimitri Illias. L’Harmonie de l’école secondaire Mont-de-La Salle, dirigée par André Cyr, a également livré une solide performance, avant que le public n’assiste à une collaboration entre deux orchestres, soir les cordes de Poly-Jeunesse et les guitares des finissants de Curé-Antoine-Labelle, le tout sous la direction de Benoit Massicotte.

Avant que ne s’exécute le pianiste québécois de réputation mondiale Charles Richard-Hamelin, qui a interprété des œuvres de Chopin, d’autres prestations ont retenu l’attention dont celles de l’orchestre à cordes de Poly-Jeunesse, cette fois en solo et mené par Carl Beaudoin.

L’orchestre symphonique de Curé-Antoine-Labelle a finalement réussi un tour de maître en accompagnant un rassemblement des choeurs Arcantia, Harmonicoeur, UNIK, Jazz Pop et Talons Hauts, en compagnie du chanteur Jean-Francois Trudel sur la célèbre pièce Bohemian Rhapsody, du groupe britannique Queen.

Mission précieuse

Notons que la présidence d’honneur était assurée par le député de Sainte-Rose, Jean Habel et que la Fondation Droit au talent amasse près de 60 000$ annuellement afin de préserver les heures d’enseignement musical de la concentration arts-étude en musique de la CSDL, sans oublier le renouvellement du parc d’instruments destiné aux élèves.

Information supplémentaire: www.fdat.ca, info@fdat.ca et page Facebook de la Fondation.

Le comédien et animateur Francis Reddy a mené l’événement avec son humour et énergie caractéristiques alors qu’on présentait en primeur trois extraits du conte Le carnaval des merveilles et des monstres, de l’auteur Giannis Georgantelis, qui signe musique et paroles des chansons inspirées par les illustrations de Katerina Veroustou et textes deMihalis Makropoulos.

Belles collaborations

Par la suite, les chefs de choeur des écoles Des Cèdres et Marcel-Vaillancourt, Frédéric Brunel et Frédéric Lefebvre, ainsi la cheffe Catherine Gagné, ont dirigé tour à tour les jeunes choristes accompagnés de l’orchestre symphonique de l’école Curé- Antoine-Labelle. Ce projet avait été rendu possible grâce à l’initiative de Dimitri Illias. L’Harmonie de l’école secondaire Mont-de-La Salle, dirigée par André Cyr, a également livré une solide performance, avant que le public n’assiste à une collaboration entre deux orchestres, soir les cordes de Poly-Jeunesse et les guitares des finissants de Curé-Antoine-Labelle, le tout sous la direction de Benoit Massicotte.

Avant que ne s’exécute le pianiste québécois de réputation mondiale Charles Richard-Hamelin, qui a interprété des œuvres de Chopin, d’autres prestations ont retenu l’attention dont celles de l’orchestre à cordes de Poly-Jeunesse, cette fois en solo et mené par Carl Beaudoin.

L’orchestre symphonique de Curé-Antoine-Labelle a finalement réussi un tour de maître en accompagnant un rassemblement des choeurs Arcantia, Harmonicoeur, UNIK, Jazz Pop et Talons Hauts, en compagnie du chanteur Jean-Francois Trudel sur la célèbre pièce Bohemian Rhapsody, du groupe britannique Queen.

Mission précieuse

Notons que la présidence d’honneur était assurée par le député de Sainte-Rose, Jean Habel et que la Fondation Droit au talent amasse près de 60 000$ annuellement afin de préserver les heures d’enseignement musical de la concentration arts-étude en musique de la CSDL, sans oublier le renouvellement du parc d’instruments destiné aux élèves.

Information supplémentaire: www.fdat.ca, info@fdat.ca et page Facebook de la Fondation.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page