Connectez-vous à nous

Patients rétablis transférés à la Résidence du Bonheur

lidl opening times today

COVID-19

Patients rétablis transférés à la Résidence du Bonheur

Après un séjour à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé, 11 patients des différents CHSLD rétablis de la COVID-19 sont envoyés vers la Résidence du Bonheur pour éviter les transferts de zone chaude vers zone froide.

«Nous avons su que des patients de l’hôpital ont été transférés vers la Résidence du Bonheur, mais on ne comprend pas pourquoi ils ne sont pas envoyés dans leur CHSLD d’origine», commente Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS de Laval.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval explique qu’une entente avec la Résidence du Bonheur avait été signée bien avant la pandémie.

«Il s’agit d’un partenaire qui collabore avec nous depuis longtemps, explique Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval. Étant donné que cet établissement est maintenant considéré comme un centre chaud, nous avons demandé aux propriétaires d’admettre des usagers porteurs de la COVID-19.»

Cette décision a principalement été prise pour éviter la propagation du virus dans un lieu ou établissement qui est encore considéré comme froid.

«Les transferts des patients vers cette résidence est la meilleure option sur le plan de la prévention des infections, poursuit Mme Goudreau. Nous avons une bonne collaboration avec ce CHSLD et nous avons fourni du personnel pour les aider. Nous leur offrons aussi du soutien médical et du matériel de protection pour assurer que les personnes y reçoivent les meilleurs soins.»

Port du masque

«Depuis le 13 mai, tout le personnel doit porter un masque et une visière dans les hôpitaux et tout autre établissement de la santé , mais cette norme n’est pas appliquée à Laval, a déclaré Marjolaine Aubé, présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CISSS de Laval-CSN. Je travaille à l’hôpital et les personnes ne sont pas obligées de porter les visières en tout temps.»

Le CISSS de Laval assure que près de 9000 visières ont été fabriquées, permettant la distribution de 13 670 unités entre le 17 mars au 20 mai.

«On sait que le personnel a suffisamment des masques, parce que le syndicat en a distribué et le CISSS aussi, ajoute Mme Aubé. On croit qu’il est important de respecter la norme pour la protection de tous.»

Le port de lunettes ou visière est demandé par CISSS de Laval dans tout établissement pour tout contact avec un usager à moins de 2 mètres depuis le 27 avril. Le port du masque, s’il y a un risque de contact à moins de 2 mètres entre deux employés ou usagers, est aussi exigé depuis le 3 avril.

«Si une directive ministérielle demande de changer les façons de faire, nous le ferons comme nous l’avons fait depuis le début de la pandémie», conclut Mme Goudreau.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page