Connectez-vous à nous

Mieux-Naître à Laval inaugure ses nouveaux locaux

Actualités

Mieux-Naître à Laval inaugure ses nouveaux locaux

SOCIÉTÉ. La joie et la fierté se lisaient le 14 septembre sur le visage de Lysane Grégoire, directrice générale de Mieux-Naître à Laval, alors qu’on procédait à l’inauguration officielle des locaux de l’entreprise en économie sociale au 3534, boulevard de la Concorde Est, à Duvernay.

Commentaires

En opération depuis avril 2014 dans des espaces empruntés au Relais Familial d’Auteuil et à la Maison de Quartier Vimont, le Centre de ressources périnatales vole de ses propres ailes depuis le mois de juin.

«On offrait nos services à petites doses, comme des cours prénataux et des cafés-causeries. Maintenant, notre clientèle va pouvoir se développer», révèle Lysane Grégoire, en donnant pour preuve la rapidité à laquelle s’était rempli le service des relevailles, débuté en juillet.

Déjà dans les plans en 2007, fondé officiellement en 2010, Mieux-Naître à Laval est un besoin sur le territoire de l’île Jésus, renchérit la directrice, qui a multiplié les démarches auprès de partenaires durant toutes ces années pour lui donner vie. «Ça ne pouvait pas se développer à toute vitesse, il fallait faire ça lentement, mais on voit que les familles avaient besoin d’aide.»

Incertitude

Derrière le sourire de Lysane Grégoire se cache toutefois de l’incertitude, les assises financières de Mieux-Naître à Laval n’étant pas encore solidifiées. Durant son allocution à l’inauguration, elle a d’ailleurs lancé un appel pour des lettres d’appui, devant une salle remplie de représentants politiques, tout palier confondu, qui pourraient faire avancer le dossier auprès du ministère de la Santé.

«Nous sommes reconnus comme un Centre de ressources périnatales (CRP) par le Réseau des CRP et notre région, mais pas encore par le ministère de la Santé, explique Mme Grégoire, ajoutant que sur les 18 CRP au Québec, qu’ils soient organismes ou entreprises d’économie sociales, Mieux-Naître à Laval est le seul à ne pas recevoir de financement gouvernemental. Le dossier a été envoyé en septembre 2013 par notre Agence et disait qu’on rencontrait tous les critères du Ministère en tant que CRP, mais entre-temps il y a eu des élections et un nouveau gouvernement, alors nous sommes encore en attente.»

Le montage financier avec les partenaires locaux de Mieux-Naître à Laval se termine le 1er avril 2016, le temps presse donc pour trouver des dollars. Le Centre a pu bénéficier de subventions de la part de la Conférence régionale des élus et du Centre de développement de Laval (deux instances maintenant dissoutes) notamment pour le prédémarrage et compte présentement sur une aide récurrente de 35 000 $ du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, afin de couvrir les services d’une coordonnatrice et d’une assistante périnatale.

«Notre bail pour les locaux est de six ans, mais nous aurions le droit de résilier si jamais nous manquons de financement», rapporte la directrice.

Cette dernière a souligné l’apport dans ce dossier de la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, présente à l’inauguration, confiant qu’elle faisait le point régulièrement avec l’élue lavalloise.

Ceux qui voudraient soumettre une lettre d’appui ou un témoignage peuvent contacter Lysane Grégoire au 438 830-4323.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page