Connectez-vous à nous

Luigi Morabito démissionne du Fonds Place-du-Souvenir

Actualités

Luigi Morabito démissionne du Fonds Place-du-Souvenir

En début d’année, l’homme d’affaires Luigi Morabito a démissionné du Fonds Place-du-Souvenir, un levier créé l’an dernier pour redistribuer les millions récupérés de la corruption municipale à des organismes oeuvrant auprès des jeunes issus de milieux défavorisés.

Commentaires

«J’ai démissionné comme membre du comité le 3 janvier […] La raison est simple: un manque de temps», a écrit le principal intéressé dans un courriel expédié au journaliste du Courrier Laval Benoit LeBlanc, le 12 mai.

M. Morabito cherchait ainsi à apporter une correction à l’article mis en ligne trois jours plus tôt en lien avec le nouveau festival d’humour dont il est le producteur.

Rappelons qu’en juin 2017, la nomination de M. Morabito au sein du comité consultatif chargé d’identifier les organismes bénéficiaires avait suscité une certaine controverse.

Le chef de Parti Laval, Michel Trottier, avait qualifiée sa nomination de partisane. Il en voulait notamment pour preuve le fait que Luigi Morabito contribuait au parti du maire Marc Demers depuis 2014.

À titre d’éditeur en chef des mensuels Laval en famille Magazine et Laval Families Magazine, M. Morabito «dédie exclusivement la section «Faites connaissance avec vos élus municipaux» de ses publications aux conseillers municipaux du Mouvement lavallois», avait aussi dénoncé M. Trottier à moins de cinq mois des élections municipales.

Demande de subvention

Le 9 mai dernier, Luigi Morabito annonçait un nouveau festival en sol lavallois: le festival bilingue Laval en Rires/Festival Laval Laughs.

Doté d’un budget d’envol de 700 000 $ confié à un organisme à but non lucratif, cet événement se déroulera du 20 au 30 septembre.

Lors de la conférence de presse, le vice-président du comité exécutif et maire suppléant, David De Cotis, avait confié qu’une demande d’aide financière déposée par le Festival est actuellement sous analyse à la Ville.

M. Morabito n’a pas retourné les appels du Courrier Laval.

Poste à combler

À la Ville, on explique que le siège laissé vacant par M. Morabito «sera comblé à l’automne», précisant que les quatre autres membres du comité consultatif du Fonds Place-du-Souvenir sont toujours en poste, à savoir Ève Dalphond, Roseline Filion, Jean-Pierre Tessier et Lynda Tousignant.

«D’ailleurs, les membres du comité du Fonds Place-du-Souvenir et la Ville sont actifs dans le dossier et travaillent en étroite collaboration, explique par voie de courriel Sarah Bensadoun, responsable des affaires publiques. Un plan de match avec les différentes initiatives est en cours de finalisation [et] devrait être soumis aux autorités de la Ville au cours des prochaines semaines.»

Le 19 juin, le comité consultatif complètera la première année de son mandat à la tête du Fonds.

«J’ai démissionné comme membre du comité le 3 janvier […] La raison est simple: un manque de temps», a écrit le principal intéressé dans un courriel expédié au journaliste du Courrier Laval Benoit LeBlanc, le 12 mai.

Photo prise le 19 juin 2017 lors du lancement du Fonds Place-du-Souvenir: le maire Marc Demers alors entouré de quatre des cinq membres du comité consultatif chargé de déterminer les organismes bénéficiaires: Luigi Morabito, Lynda Tousignant, Roseline Filion et Ève Dalphond.Photo prise le 19 juin 2017 lors du lancement du Fonds Place-du-Souvenir: le maire Marc Demers alors entouré de quatre des cinq membres du comité consultatif chargé de déterminer les organismes bénéficiaires: Luigi Morabito, Lynda Tousignant, Roseline Filion et Ève Dalphond.  ©Photo – Photo 2M.Media – Archives

M. Morabito cherchait ainsi à apporter une correction à l’article mis en ligne trois jours plus tôt en lien avec le nouveau festival d’humour dont il est le producteur.

Rappelons qu’en juin 2017, la nomination de M. Morabito au sein du comité consultatif chargé d’identifier les organismes bénéficiaires avait suscité une certaine controverse.

Le chef de Parti Laval, Michel Trottier, avait qualifiée sa nomination de partisane. Il en voulait notamment pour preuve le fait que Luigi Morabito contribuait au parti du maire Marc Demers depuis 2014.

À titre d’éditeur en chef des mensuels Laval en famille Magazine et Laval Families Magazine, M. Morabito «dédie exclusivement la section «Faites connaissance avec vos élus municipaux» de ses publications aux conseillers municipaux du Mouvement lavallois», avait aussi dénoncé M. Trottier à moins de cinq mois des élections municipales.

Demande de subvention

Le 9 mai dernier, Luigi Morabito annonçait un nouveau festival en sol lavallois: le festival bilingue Laval en Rires/Festival Laval Laughs.

Doté d’un budget d’envol de 700 000 $ confié à un organisme à but non lucratif, cet événement se déroulera du 20 au 30 septembre.

Lors de la conférence de presse, le vice-président du comité exécutif et maire suppléant, David De Cotis, avait confié qu’une demande d’aide financière déposée par le Festival est actuellement sous analyse à la Ville.

M. Morabito n’a pas retourné les appels du Courrier Laval.

Poste à combler

À la Ville, on explique que le siège laissé vacant par M. Morabito «sera comblé à l’automne», précisant que les quatre autres membres du comité consultatif du Fonds Place-du-Souvenir sont toujours en poste, à savoir Ève Dalphond, Roseline Filion, Jean-Pierre Tessier et Lynda Tousignant.

«D’ailleurs, les membres du comité du Fonds Place-du-Souvenir et la Ville sont actifs dans le dossier et travaillent en étroite collaboration, explique par voie de courriel Sarah Bensadoun, responsable des affaires publiques. Un plan de match avec les différentes initiatives est en cours de finalisation [et] devrait être soumis aux autorités de la Ville au cours des prochaines semaines.»

Le 19 juin, le comité consultatif complètera la première année de son mandat à la tête du Fonds.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page