Connectez-vous à nous

Les Pirates s’inclinent en finale junior AA

Baseball

Les Pirates s’inclinent en finale junior AA

BASEBALL. Pour une deuxième année consécutive, les Pirates de Laval ont été incapables de rafler les honneurs des séries éliminatoires de la ligue de baseball junior AA du Québec (LBJAAQ).  

Commentaires

La troupe de Sylvain Nadeau a perdu en six parties face aux puissants Cobras de Saint-Constant, le 29 septembre, au parc Paul-Marcel-Maheu (Montmorency).

Les visiteurs ont inscrit sept points en troisième manche en route vers une victoire de 14 à 5, pour ainsi remporter l’ultime rencontre. Après avoir chassé le lanceur partant des Pirates Martin-Pierre Fillion, les Cobras ont été sans pitié pour le releveur Thomas Sansoucy-Mainville. Ce dernier a accordé quatre simples consécutifs, deux ballons-sacrifice, deux buts sur balles et un double de trois points à Gérémie Gauthier avant d’être retiré du match par Nadeau.

Alex Parent (4 victoires et aucune défaite) est demeuré invaincu en séries éliminatoires en lançant cinq manches et deux tiers. Il a accordé trois coups sûrs et sept buts sur balles, retirant trois Pirates sur des prises. Par ailleurs, le lanceur des Cobras Tristan Boisvert (3 victoires, 1 défaite, 1 sauvetage et un blanchissage) a été proclamé joueur par excellence des séries.

«Saint-Constant comptait neuf vétérans comme partants, précise l’entraîneur Sylvain Nadeau. C’était la même équipe qui nous avait battus l’année dernière. Notre relève n’a pas fait le poids en finale.»

Laval élimine les favoris

Les Patriotes de Saint-Eustache ont terminé au premier rang du classement général de la saison régulière, subissant seulement trois revers.

Contre toute attente, les Pirates ont éliminé les favoris en six rencontres en demi-finale, grâce notamment au brio du lanceur Maxime Nadeau. Ce dernier a blanchi ses rivaux à deux reprises.
«Nous avons causé une belle surprise, car les Patriotes avaient le meilleur personnel de lanceurs de la ligue», reconnaît Sylvain Nadeau.

Notons que les Pirates ont bouclé la saison au quatrième rang, devançant les Seigneurs de Repentigny lors du tout dernier match. Ils ont d’ailleurs éliminé Repentigny dès le premier tour des séries.

Développement

L’organisation des Pirates avait une règle: utiliser tous les joueurs. «Plusieurs équipes dans cette ligue utilisent leur noyau, mentionne Nadeau. Dans notre équipe, aucun joueur ne peut être cloué sur le banc durant deux matchs de suite.»

L’entraîneur n’a pas hésité à muter Samuel Roussy à l’arrêt-court pour faire une place au receveur Yann Asselin. Nommé receveur de l’année en 2016, Roussy a dû se familiariser avec sa nouvelle position. Ce dernier a connu du succès au bâton et en défensive dans la série contre Saint-Eustache.

Le mentor a confiance en l’avenir. Il pourra compter notamment sur de bons jeunes lanceurs, soit Étienne Lalonde, Martin-Pierre Filion et Étienne Dion.

«Je me donnais l’année pour développer nos joueurs et cela a bien fonctionné pour nous», termine Sylvain Nadeau.

 

La troupe de Sylvain Nadeau a perdu en six parties face aux puissants Cobras de Saint-Constant, le 29 septembre, au parc Paul-Marcel-Maheu (Montmorency).

Les visiteurs ont inscrit sept points en troisième manche en route vers une victoire de 14 à 5, pour ainsi remporter l’ultime rencontre. Après avoir chassé le lanceur partant des Pirates Martin-Pierre Fillion, les Cobras ont été sans pitié pour le releveur Thomas Sansoucy-Mainville. Ce dernier a accordé quatre simples consécutifs, deux ballons-sacrifice, deux buts sur balles et un double de trois points à Gérémie Gauthier avant d’être retiré du match par Nadeau.

Alex Parent (4 victoires et aucune défaite) est demeuré invaincu en séries éliminatoires en lançant cinq manches et deux tiers. Il a accordé trois coups sûrs et sept buts sur balles, retirant trois Pirates sur des prises. Par ailleurs, le lanceur des Cobras Tristan Boisvert (3 victoires, 1 défaite, 1 sauvetage et un blanchissage) a été proclamé joueur par excellence des séries.

«Saint-Constant comptait neuf vétérans comme partants, précise l’entraîneur Sylvain Nadeau. C’était la même équipe qui nous avait battus l’année dernière. Notre relève n’a pas fait le poids en finale.»

Laval élimine les favoris

Les Patriotes de Saint-Eustache ont terminé au premier rang du classement général de la saison régulière, subissant seulement trois revers.

Contre toute attente, les Pirates ont éliminé les favoris en six rencontres en demi-finale, grâce notamment au brio du lanceur Maxime Nadeau. Ce dernier a blanchi ses rivaux à deux reprises.
«Nous avons causé une belle surprise, car les Patriotes avaient le meilleur personnel de lanceurs de la ligue», reconnaît Sylvain Nadeau.

Notons que les Pirates ont bouclé la saison au quatrième rang, devançant les Seigneurs de Repentigny lors du tout dernier match. Ils ont d’ailleurs éliminé Repentigny dès le premier tour des séries.

Développement

L’organisation des Pirates avait une règle: utiliser tous les joueurs. «Plusieurs équipes dans cette ligue utilisent leur noyau, mentionne Nadeau. Dans notre équipe, aucun joueur ne peut être cloué sur le banc durant deux matchs de suite.»

L’entraîneur n’a pas hésité à muter Samuel Roussy à l’arrêt-court pour faire une place au receveur Yann Asselin. Nommé receveur de l’année en 2016, Roussy a dû se familiariser avec sa nouvelle position. Ce dernier a connu du succès au bâton et en défensive dans la série contre Saint-Eustache.

Le mentor a confiance en l’avenir. Il pourra compter notamment sur de bons jeunes lanceurs, soit Étienne Lalonde, Martin-Pierre Filion et Étienne Dion.

«Je me donnais l’année pour développer nos joueurs et cela a bien fonctionné pour nous», termine Sylvain Nadeau.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Baseball

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page