Connectez-vous à nous

Les Marlies gâchent la fête

lidl opening times today

Rocket de Laval

Les Marlies gâchent la fête

HOCKEY. Kasperi Kapanen et Chris Mueller ont jeté une douche d’eau froide en dirigeant l’attaque des Marlies de Toronto avec un but et une passe dans un gain de 3 à 1 sur le Rocket de Laval, au match du lancer des toutous, ce soir, à la Place Bell.

Commentaires

Niki Petti a semé la frénésie dans les estrades en déjouant Garret Sparks à 15:32 du premier tiers, créant ainsi l’égalité. Une pluie de toutous a alors inondé la surface glacée. Il s’agissait du seul but des protégés de Sylvain Lefebvre. Les spectateurs ont lancé 3217 pelcuhes.

Kasperi Kapanen, des Marlies, a compté le premier but vingt-neuf secondes avant le premier filet de la formation lavalloise.  

Aucun but en deuxième

L’attaquant du Rocket Antoine Waked a obtenu la meilleure chance de compter en deuxième période. Il s’est retrouvé seul devant Calvin Pickard qui a eu le dernier mot à la fin de la période médiane. Pickard a pris la relève de Sparks au second engagement. Aucune équipe n’a trouvé le fond du filet.

Il aura fallu attendre en troisième période avant de voir une équipe enfiler l’aiguille à nouveau. Chris Mueller et Travis Dermott ont déjoué le gardien de but Charlie Lindgren au troisième tiers.

Le Rocket a donc essuyé un neuvième revers en 10 parties. Les deux formations se retrouveront au même endroit samedi (9 décembre) à 15 h.

Niki Petti a semé la frénésie dans les estrades en déjouant Garret Sparks à 15:32 du premier tiers, créant ainsi l’égalité. Une pluie de toutous a alors inondé la surface glacée. Il s’agissait du seul but des protégés de Sylvain Lefebvre. Les spectateurs ont lancé 3217 pelcuhes.

Kasperi Kapanen, des Marlies, a compté le premier but vingt-neuf secondes avant le premier filet de la formation lavalloise.  

Aucun but en deuxième

L’attaquant du Rocket Antoine Waked a obtenu la meilleure chance de compter en deuxième période. Il s’est retrouvé seul devant Calvin Pickard qui a eu le dernier mot à la fin de la période médiane. Pickard a pris la relève de Sparks au second engagement. Aucune équipe n’a trouvé le fond du filet.

Il aura fallu attendre en troisième période avant de voir une équipe enfiler l’aiguille à nouveau. Chris Mueller et Travis Dermott ont déjoué le gardien de but Charlie Lindgren au troisième tiers.

Le Rocket a donc essuyé un neuvième revers en 10 parties. Les deux formations se retrouveront au même endroit samedi (9 décembre) à 15 h.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page