Connectez-vous à nous

Les aînés font déjeuner les jeunes à l’école Saint-Paul

lidl opening times today

Actualités

Les aînés font déjeuner les jeunes à l’école Saint-Paul

SOCIÉTÉ. Le Courrier Laval a assisté à un déjeuner à l’école primaire Saint-Paul avant les fêtes où les aînés servaient le repas.

Commentaires

Le projet pilote «On déjeune avec les jeunes» a vu le jour cet automne dans le quartier Chomedey. Tous les jours, des bénévoles et trois aînés retraités de la résidence Réseau Sélection-Laval servent le petit déjeuner aux jeunes élèves dans un contexte d’échanges basés sur les thèmes de la famille, la nature, la communication et du rêve.

Rappelons que ce projet marque le début d’un partenariat de trois ans entre Réseau Sélection, qui développe et gère des complexes résidentiels pour les retraités, et le Club des petits déjeuners (CPD).

Valeureux bénévoles

Paulette Turcotte ainsi que Normand et Francine Prégent étaient au travail en compagnie de Josée Lapointe, bénévole en chef, lors de notre passage.

Pour le couple Prégent, il est important de donner au suivant. «C’est important de bien nourrir le corps pour bien nourrir l’esprit», assure Normand qui s’occupe de beurrer les rôtis, muffins et croissants. Il fait aussi la vaisselle et le service.

«Je me sens utile. Ma paie est de voir ces jeunes avec un grand sourire. Ça me fait chaud au cœur», admet Francine.

Normand a l’intention de présenter un projet d’atelier de philosophie, afin de discuter de différents sujets. «Il faut approfondir davantage les discussions», termine celui qui encourage d’autres aînés à donner de leur temps.

Pour sa part, Josée Lapointe n’arrête pas une seule seconde. Mère de 10 enfants, elle s’occupe de coordonner le tout quotidiennement. «J’ai l’impression de faire du bénévolat payé. Nous préparons aussi des déjeuners pour d’autres écoles. Tous mes enfants ont fréquenté l’école Saint-Paul. Il m’en reste encore deux à cet établissement. Ils font aussi du bénévolat avec moi.»

Outre son implication au déjeuner, elle est bénévole à la bibliothèque et surveillante de dîner.

 

Pauline Turcotte, Normand et Francine Prégent servent à déjeuner aux élèves de l
Pauline Turcotte, Normand et Francine Prégent servent à déjeuner aux élèves de l’école Saint-Paul.  ©Photo – Sylvain Lamarre

Manger à volonté

«Les jeunes peuvent manger à volonté, souligne la porte-parole du projet Martine Nadeau. Nous recevons des dons et nous avons des commandites.

«Nous offrons un buffet chaud ou froid: croissant, fruit, yogourt, jus, omelette, patates, etc. Nos menus sont faits en fonction de ce que nous recevons.»

Le jeune Daniel, 7 ans, adore le pain doré. «Ça me permet de passer une bonne journée.» Pour sa part, Yasmine aime bien une rôti avec de la confiture. «J’aime mon déjeuner. Je bois l’eau. Je préfère cela à du lait.»

Dialogue intergénérationnel

Pauline Turcotte discute avec les jeunes élèves. «Aujourd’hui, nous parlerons de l’amitié et de Noël, comment les jeunes célèbrent les fêtes», souligne-t-elle.

«Ces séances de partage de connaissances et de points de vue visent à faire ressortir les différences générationnelles et, par conséquent, à mieux connaître l’autre. Ça me donne de l’énergie de côtoyer ces jeunes et ça me garde bien vivante», ajoute-t-elle.

Mme Turcotte constate que cette initiative vise à augmenter l’estime de soi et la fierté des jeunes. «Ce projet permettra d’éviter un fossé générationnel», conclut-elle.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page