Connectez-vous à nous

Les abris bientôt installés

Actualités

Les abris bientôt installés

TRANSPORT. Annoncés à la même période l’an dernier, les six abris que l’Agence métropolitaine de transport prévoyait installer à la gare Vimont le seront bientôt, confirme le Réseau de transport métropolitain (RTM), la nouvelle appellation de l’instance.

Commentaires

Les travaux débuteront à la fin du mois de septembre et s’échelonneront sur plusieurs semaines, informe Caroline Julie Fortin, des communication et affaires publiques du RTM.

Les abris existants ont été enlevés sur le quai 1, puisque qu’ils n’étaient pas utilisés, les embarquements et débarquements se faisant désormais sur le quai 2, fait savoir la porte-parole.

Au total, 20 abris sont prévus dans des gares de trains de banlieue pour une facture totale de 836 000 $, incluant ceux à Vimont.

Signalisation

Par ailleurs, la Ville a sur sa table à dessin un projet d’envergure afin de pallier à la problématique d’entrée et de sortie de la gare, sur le boulevard Bellerose. Pour le moment, les usagers du train qui quittent les lieux doivent compter en grande partie sur la courtoisie des automobilistes circulant sur le boulevard pour sortir du stationnement, aux heures de pointe.

On mentionne que des arrêts toutes directions ne peuvent être implantés afin de ne pas provoquer un blocage à la hauteur de la voie ferrée.

«La Ville se penche présentement sur une solution plus complexe à réaliser et un mandat de préparation de plans et devis pour l’implantation de feux de circulation et de réaménagement géométrique […] devrait être lancé au plus tôt à la fin de l’année, afin d’améliorer la gestion de la circulation de l’accès de la gare Vimont», révèle Émilie Bachelier, porte-parole pour la Ville de Laval, ajoutant que les trains de banlieue auraient toutefois priorité en ce qui concerne les feux de circulation.

Le réaménagement de la piste cyclable et de l’entrée à la gare font partie de ce projet.

Les travaux débuteront à la fin du mois de septembre et s’échelonneront sur plusieurs semaines, informe Caroline Julie Fortin, des communication et affaires publiques du RTM.

Les abris existants ont été enlevés sur le quai 1, puisque qu’ils n’étaient pas utilisés, les embarquements et débarquements se faisant désormais sur le quai 2, fait savoir la porte-parole.

Au total, 20 abris sont prévus dans des gares de trains de banlieue pour une facture totale de 836 000 $, incluant ceux à Vimont.

Signalisation

Par ailleurs, la Ville a sur sa table à dessin un projet d’envergure afin de pallier à la problématique d’entrée et de sortie de la gare, sur le boulevard Bellerose. Pour le moment, les usagers du train qui quittent les lieux doivent compter en grande partie sur la courtoisie des automobilistes circulant sur le boulevard pour sortir du stationnement, aux heures de pointe.

On mentionne que des arrêts toutes directions ne peuvent être implantés afin de ne pas provoquer un blocage à la hauteur de la voie ferrée.

«La Ville se penche présentement sur une solution plus complexe à réaliser et un mandat de préparation de plans et devis pour l’implantation de feux de circulation et de réaménagement géométrique […] devrait être lancé au plus tôt à la fin de l’année, afin d’améliorer la gestion de la circulation de l’accès de la gare Vimont», révèle Émilie Bachelier, porte-parole pour la Ville de Laval, ajoutant que les trains de banlieue auraient toutefois priorité en ce qui concerne les feux de circulation.

Le réaménagement de la piste cyclable et de l’entrée à la gare font partie de ce projet.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page