Connectez-vous à nous

L’équipe Demers refait son bilan

Actualités

L’équipe Demers refait son bilan

ÉLECTIONS. En cette première journée de campagne électorale, l’équipe du maire Marc Demers n’a pas dévoilé ses engagements en vue des élections de novembre prochain, mais a plutôt choisi de revenir sur son bilan depuis sa prise de pouvoir en 2013.

Commentaires

Le Mouvement lavallois (ML) s’était pourtant déjà soumis à l’exercice avec des points de presse dans les secteurs de l’est, ouest et du centre lors des dernières semaines. Quant à son programme électoral, il sera dévoilé en cours de campagne.

«L’élection du 5 novembre propose un enjeu important pour les Lavallois. Choisir entre une équipe stable et aguerrie, le Mouvement lavallois, ou opter parmi les candidats qui risquent de se casser les dents sur leurs promesses irréalistes», a déclaré Marc Demers d’entrée de jeu, lui qui était accompagné de Christiane Yoakim, conseillère de Val-des-Arbres, et Stéphane Boyer, l’élu dans Duvernay-Pont-Viau.

Le trio a rappelé les efforts mis dans l’environnement (acquisitions de lots, protection d’espaces verts, élargissement de la collecte des matières organiques) et l’économie (les investissements dans le centre-ville, la cote de crédit AA positive), les innovations (transport gratuit pour les aînés), les projets à venir (Complexe aquatique, Centre animalier), la hausse moyenne de 1,63 % de taxes en quatre ans «la plus basse des cinq grandes villes du Québec» et les outils mis en place en termes de transparence, d’éthique et de gouvernance.

«[…] Du chemin reste encore à faire c’est pourquoi je propose de continuer le mouvement le 5 novembre prochain. Voilà le véritable enjeu de cette élection; stopper ou continuer le mouvement», a fait valoir le maire sortant.

Le Mouvement lavallois (ML) s’était pourtant déjà soumis à l’exercice avec des points de presse dans les secteurs de l’est, ouest et du centre lors des dernières semaines. Quant à son programme électoral, il sera dévoilé en cours de campagne.

«L’élection du 5 novembre propose un enjeu important pour les Lavallois. Choisir entre une équipe stable et aguerrie, le Mouvement lavallois, ou opter parmi les candidats qui risquent de se casser les dents sur leurs promesses irréalistes», a déclaré Marc Demers d’entrée de jeu, lui qui était accompagné de Christiane Yoakim, conseillère de Val-des-Arbres, et Stéphane Boyer, l’élu dans Duvernay-Pont-Viau.

Le trio a rappelé les efforts mis dans l’environnement (acquisitions de lots, protection d’espaces verts, élargissement de la collecte des matières organiques) et l’économie (les investissements dans le centre-ville, la cote de crédit AA positive), les innovations (transport gratuit pour les aînés), les projets à venir (Complexe aquatique, Centre animalier), la hausse moyenne de 1,63 % de taxes en quatre ans «la plus basse des cinq grandes villes du Québec» et les outils mis en place en termes de transparence, d’éthique et de gouvernance.

«[…] Du chemin reste encore à faire c’est pourquoi je propose de continuer le mouvement le 5 novembre prochain. Voilà le véritable enjeu de cette élection; stopper ou continuer le mouvement», a fait valoir le maire sortant.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page