Connectez-vous à nous

Le Rocket l’emporte devant ses partisans

lidl opening times today

Hockey

Le Rocket l’emporte devant ses partisans

Le Rocket de Laval s’est imposé par la marque de 3 à 2 en prolongation face au Crunch de Syracuse mercredi soir à l’occasion de son premier match à domicile depuis le 4 janvier.

Les Lavallois ont remporté quatre des cinq affrontements contre leurs rivaux de division depuis le début de la saison.

Le début match a été à l’avantage des visiteurs. Lors d’une infériorité numérique, Gemel Smith a accepté une belle remise de Daniel Walcott pour se retrouver seul face au gardien Cayden Primeau et le déjouer à l’aide d’un tir entre les jambières.

La formation lavalloise a assuré la réplique 56 secondes plus tard par l’entremise de Lukas Vejdemo. L’attaquant suédois a fait dévier un tir d’Alexandre Alain devant le filet. Il s’agit de son premier but avec le Rocket depuis son séjour de quatre rencontres avec le Canadien de Montréal.

Taylor Raddysh a toutefois redonné les devants au Crunch en toute fin d’engagement. Il a complété un beau jeu initié par Ross Colton et Alex Barré-Boulet lors d’un avantage numérique.

Les hommes de Joël Bouchard sont revenus à la charge en période médiane. À la suite d’une séquence ponctuée de cinq pénalités mineures, le Rocket s’est retrouvé en avantage numérique. Phil Varone a profité de cette occasion pour marquer son deuxième but de la saison.

Aucune des deux formations n’est parvenue à faire la différence lors du troisième engagement, et ce, malgré une grande intensité des deux côtés.

La prolongation n’aura toutefois durée que six secondes. Charles Hudon a récupéré le disque dès la mise en jeu et s’est amené à deux contre un avec Jake Evans. Il a remis la rondelle à son coéquipier d’une passe soulevée et Evans a déjoué le gardien Spencer Martin dans la partie supérieure du filet.

«Tout le monde dans la chambre pensait que j’allais lancer, même moi, a lancé Hudon en riant au terme de la rencontre. J’attendais que le défenseur fasse le move, sinon je lançais. Je savais que Jake allait s’ouvrir pour un lancer. Ça fait du bien, c’est un match de playoffs [séries], il fallait les deux points et on a montré qu’on est capable de jouer contre une équipe comme ça.»

Le Rocket disputera ses deux prochaines rencontres sur la route, rendant visite aux Americans de Rochester et Devils de Binghamton.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page