Connectez-vous à nous

Le maire Demers déçu pour des résidents de Laval-des-Rapides

Actualités

Le maire Demers déçu pour des résidents de Laval-des-Rapides

POSTES CANADA. Le maire Marc Demers déplore que des citoyens du quartier Laval-des-Rapides aient perdu le service de livraison de leur courrier à domicile le jour même où Postes Canada annonçait la suspension immédiate de son controversé programme de conversion aux boîtes postales communautaires.

Commentaires

Le 26 octobre, la Société canadienne des postes déclarait que toutes les conversions prévues en novembre et décembre ainsi que celles annoncées pour 2016 étaient suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Quant aux quartiers où le processus de conversion est complété, les clients devront continuer à aller cueillir leur courrier et colis à la boîte postale communautaire qui leur a été assignée, précisait-on.

«Cette décision me satisfait partiellement, pour l’instant, car il faut revenir à la situation qui prévalait avant le déploiement des boîtes postales communautaires, surtout en ce qui concerne les vieux quartiers», a indiqué le maire de Laval dans un communiqué publié le 27 octobre.

Au passage, il rappelle que le déploiement de certaines boîtes pose un problème de sécurité et d’accès, notamment pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Promesse électorale

M. Demers, qui en a fait un enjeu électoral lors de la dernière campagne fédérale, demande aux nouveaux députés libéraux de la région de «remplir leur engagement».

Incidemment, dans une lettre qu’ils cosignaient le 9 octobre, les quatre candidats, aujourd’hui élus, affirmaient au maire Demers qu’un gouvernement Trudeau annulerait le plan des conservateurs et rétablirait le service de livraison du courrier à domicile par Postes Canada.

«Ils ont donc tout notre appui pour rendre aux citoyens lavallois le service auxquels ils ont droit», note Marc Demers.

75 000 résidences

À Laval, l’important virage entrepris par Postes Canada touchait près de 75 000 résidences, dont le tiers avait déjà été privé du service de livraison à la porte à la fin de l’été.

Au début de l’automne, il restait quelque 50 000 foyers à convertir, ce que la société de la Couronne prévoyait compléter d’ici la fin de l’année.

Or, pour l’instant, il impossible de chiffrer et encore moins de localiser les citoyens lavallois qui conserveront le service de livraison à domicile. Au moment de mettre en ligne, Postes Canada n’avait pas retourné noter appel.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page