Connectez-vous à nous

Laval au coeur de la formation aérospatiale

Actualités

Laval au coeur de la formation aérospatiale

Le gratin québécois de l’industrie aéronautique s’était donné rendez-vous à Laval, le 28 novembre, pour assister à l’ouverture officielle du nouveau Centre AéroCompétence que l’Institut de formation aérospatiale (IFA) a aménagé dans le parc industriel de Chomedey.

Commentaires

L’établissement, qu’il occupe à l’angle des Rossignols et Dagenais, quadruple la superficie que l’Institut disposait dans la zone aéroportuaire de Mirabel.

Une excellente nouvelle pour toutes les PME de cet important secteur d’activité, assure le directeur de l’IFA, Stéphane Arsenault, puisqu’elles profiteront directement de ces infrastructures combinant les environnements d’apprentissage et de production.

Enjeu important

«Mobiliser un espace de la production aux fins de formation peut avoir des impacts majeurs pour certains fournisseurs. Pour beaucoup de PME, c’est un enjeu», explique-t-il, alors que 95 % des formations sont actuellement données en entreprise.

La plus-value de ces nouvelles installations, c’est aussi la mutualisation des services-conseils et des solutions de formation, permettant aux entreprises de se regrouper pour réduire leurs coûts liés au développement des compétences de leur main-d’œuvre respective.

Le patron de l’Institut de formation aérospatiale souligne au passage la forte activité aéronautique à Laval, où l’on compte une grappe d’une bonne vingtaine de sociétés, dont les Héroux-Devtek, Alcoa Howmet Castings, RTI Claro, Abipa Canada et Liebherr Canada pour n’en nommer que quelques-uns.

Formation sur mesure

Pour en revenir au Centre AéroCompétence, la logistique et la flexibilité de ses équipements mobiles permettent notamment de configurer les salles de perfectionnement selon l’organisation des usines de production qu’on retrouve en entreprise.

Développant autant des programmes pour les ouvriers spécialisés affectés à l’assemblage des aéronefs que pour les techniciens, les ingénieurs et dirigeants d’entreprise, ce centre de perfectionnement donne bon an mal an12 000 formations chaque année, afin de maintenir la compétitivité des entreprises québécoises dans la chaîne d’approvisionnement aéronautique mondiale.

L’aménagement du Centre AéroCompétence a nécessité des investissements et des contributions en équipement, matériel et ressources humaines, à hauteur de près d’un million de dollars, provenant de l’IFA et de Bombardier Aéronautique.

Consortium

Enfin, soulignons que l’Institut de formation aérospatiale dispose d’un réseau de plus 300 concepteurs, enseignants et formateurs aux niveaux professionnel, collégial et universitaire. Il s’agit d’un consortium formé de l’École de technologie supérieure, l’École nationale d’aérotechnique et l’École des métiers de l’aérospatiale de Montréal, qui a vu le jour en 2005 sous l’impulsion du Comité sectoriel de main-d’œuvre en aérospatiale et des grands donneurs d’ouvrage.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page